Industrie: lancement des écosystèmes du secteur du cuir | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cuir
© Copyright : DR

Industrie: lancement des écosystèmes du secteur du cuir

Par Le360 (avec MAP) le 11/02/2016 à 15h42 (mise à jour le 11/02/2016 à 15h46)

Ces écosystèmes lancés visent la création de 35.000 nouveaux emplois stables et la réalisation de 5,5 milliards de dirhams de chiffres d'affaires à l'export à l'horizon 2020.

aA

C’est parti pour les écosystèmes du secteur du cuir! Moulay Hafid ElAlamy, ministre de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, vient de présider la ceremonie de lancement de ses écosystèmes à Rabat. A cette occasion, il a annoncé que les exportations du secteur du cuir ont atteint 4 milliards de dirhams en 2014, soit une hausse de 2,5% par rapport à 2013.

 

Ce secteur, qui compte environ 295 unités industrielles, emploie un effectif estimé à près de 21.000 personnes, avec un chiffre d'affaires de 4,7 milliards de dirhams par an et une valeur ajoutée d'environ 1 milliards de dirhams.

 

Le ministre a par ailleurs noté que plus de la moitié des activités recensées sont dédiées à l'export, avec un très fort potentiel d'intégration d'activités informelles et auto-entrepreneurs et d'importantes opportunités de substitution aux importations.

 

Le secteur dispose également d’importante opportunité de développement, en profitant notamment de l’importance des exportations mondiales du secteur du cuir et qui dépassent 160 milliards d'euros. Cependant,  l'Afrique ne représente que 1% de ces exportations.
La structuration en écosystèmes performants dans ce secteur devrait permettre l'intégration des entités informelles et une migration pérenne vers le secteur formel.

 

Les enjeux sont également d’améliorer la compétitivité structurelle des entreprises pour faciliter la substitution aux importations, mettre aux standards des PME nationales pour accompagner leur internationalisation et valoriser les matières locales dans le respect des exigences du développement durable. Le ministère de tutelle espère par ailleurs que les écosystèmes permettront une densification du secteur par le développement d'investissements structurants.
 

Concrètement, ces écosystèmes lancés visent la création de 35.000 nouveaux emplois stables et la réalisation de 5,5 milliards de chiffres d'affaires à l'export à l'horizon 2020.
 

Les filières concernées sont la chaussure, la maroquinerie et les vêtements en cuir, ainsi que la tannerie, permettant de générer 7,5 milliards de dirhams de chiffre d'affaires et une valeur ajoutée additionnelle de l'ordre de 2,7 milliards de dirhams.