Le360 Actualités Maroc

ع
Abdelhamid Addou, PDG de RAM

Abdelhamid Addou, PDG de Royal Air Maroc.

© Copyright : DR

Info360. Royal Air Maroc va augmenter son capital de 3,4 milliards de dirhams (Infographie)

Par Wadie El Mouden le 16/11/2020 à 12h20

L’Etat et le Fonds Hassan II, actionnaires, s’apprêtent à renflouer le capital de Royal Air Maroc d’un montant de 3,4 milliards de dirhams. La souscription sera ouverte à partir du 20 novembre, jusqu'au 20 décembre prochain. Explications.

aA

Le plan de sauvetage de la compagnie nationale franchit une nouvelle étape, avec le lancement d’une augmentation de capital d’un montant de 3,4 milliards de dirhams. Une annonce légale, publiée samedi dernier dans un quotidien casablancais, fixe les modalités de cette opération, qui va porter le capital de RAM de 3,62 à 7,02 milliards de dirhams, suite à l’émission de 34 millions d’actions nouvelles de 100 dirhams de nominal chacune.

 

«Ces actions nouvelles seront libérées au moins du quart de leur montant nominal lors de leur souscription, soit en espèces, soit par compensation avec des créances liquides et exigibles des souscripteurs vis-à-vis de la société. Le solde sera libéré en une ou plusieurs fois sur appel du conseil d’administration», peut-on lire sur l’avis accompagnant cette opération.

 

Les actionnaires de l’entreprise (l’Etat et le Fonds Hassan II détiennent à eux seuls 98% du capital) jouissent d'un droit préférentiel de souscription, leur permettant de souscrire à titre irréductible à raison de 15 actions nouvelles pour 16 actions anciennes.

 

 

 

Capital RAM
© Copyright : DR

 

 

 

 

Dans le détail, le Fonds Hassan II sera amené à souscrire à cette opération à hauteur de 1,5 milliard de dirhams, a appris Le360 de source sûre.

 

Cette information peut d'ailleur être confirmée en consultant le dernier rapport de la Direction des établissements et entreprises publics (DEPP), celui accompagnant le Projet de loi de finances (PLF 2021), qui soulignait que «le Fonds Hassan II a accordé une contribution financière de 1,5 milliard de dirhams en avances en comptes courants, qui seront intégralement capitalisées lors de l’augmentation de capital de la compagnie».

 

Le reste du montant de l’augmentation de capital, soit environ 1,9 milliards de dirhams, sera souscrit par l’Etat.

 

Selon nos informations, ce montant correspond à une enveloppe de 1,17 milliards programmée dans le PLF 2021, ajoutée aux 700 millions de dirhams budgétisés dans le cadre de la loi de finances 2020.

 

L’opération d'augmentation de capital servira donc à adapter les statuts et l’actionnariat avec les engagements de l’Etat et du Fonds Hassan II dans le cadre du plan de sauvegatde de RAM.

 

Vidéo. RAM. Un plan de sauvetage à 6 milliards de dirhams: les précisions de Mohamed Benchaâboun


Début août dernier, lors d’un point de presse, l’argentier du Royaume a expliqué que le soutien financier destiné au plan de sauvetage de RAM, d’un montant global de 6 milliards de dirhams, se fera à hauteur de 60%, soit 3,6 milliards de dirhams, sous forme d’injections d’argent public dans le capital (augmentation de capital).

 

Le reste, soit 2,4 milliards de dirhams (40% du total), prendra la forme de crédits garantis par l’Etat.

 

«Le management [de la compagnie, Ndlr] a présenté un plan avec des besoins de financement, en dette et en capital. Il a reçu l’accord du gouvernement, sous réserve de respecter les engagements de ce plan», a précisé Mohamed Benchaâboun, ajoutant que le soutien de l’Etat ne sera pas débloqué en une fois. L’accompagnement du gouvernement se fera au fur et à mesure de la réalisation des objectifs fixés dans le plan de sauvetage et dont le suivi sera assuré par un comité de pilotage, avait assuré le ministre de l'Economie et des finances.