Infrastructures: Abdelkader Amara fait un bilan d’étape | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Abdelkader Amara

Abdelkader Amara, ministre de l'Equipement, du transport, de la logistique et de l'eau. 

© Copyright : DR

Infrastructures: Abdelkader Amara fait un bilan d’étape

Par Ismail Benbaba le 04/05/2021 à 22h19

Le ministre de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, assure que la reprise des projets dans le secteur des infrastructures a été réalisée « dans un temps record ». Au sujet des infrastructures routières, un plan d’action régional sera préparé pour déterminer les opérations qui seront lancées.

aA

Dans sa livraison du jour, Les Inspirations Eco s’intéresse au secteur des infrastructures. Le journal rapporte ainsi que le ministre de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, a fait un bilan d’étape du plan d’action de son département concernant la relance dans ce secteur, lors de son récent passage au Parlement. Le ministre a notamment fait remarquer que la pandémie a imposé des scénarii inédits à plusieurs secteurs, dont ceux qui dépendent de son département. On apprend ainsi que, dans la liste des actions urgentes prises par le ministère, figure la souplesse d’exécution des contrats, avec la nécessité de garantir la santé financière des entreprises et la préservation des postes d’emploi.

 

Les Inspirations Eco précise que le deuxième volet sur lequel le ministère a agi concerne l’amélioration de l’accueil et la simplification des procédures. «Le rôle des établissements et entreprises publics a été renforcé en vue de créer une dynamique d’investissement en faveur des entreprises à travers les projets lancés et, surtout, en se concentrant sur la couverture sociale des travailleurs et l’intégration du secteur informel», a précisé le ministre.

 

A noter que les cahiers des charges qui ont été élaborés avec de nouvelles normes de sécurité des lieux de travail ont reçu l’adhésion du tissu productif. Plus important encore, Abdelkader Amara a assuré que la reprise des projets avait été réalisée «en un temps record», avec une continuité totale des projets. On apprend aussi, au sujet des infrastructures routières, qu'un plan d’action au niveau régional sera préparé en vue de déterminer les opérations qui seront lancées dans le cadre de partenariats, en tenant compte des attentes des populations rurales. Par ailleurs, le journal fait aussi observer qu’en dehors des projets liés à l’eau, qui n’ont subi aucun arrêt depuis le déclenchement de la crise sanitaire, tous les segments névralgiques des projets d’infrastructures et d’équipements de base ont connu des interruptions.