Installation du directeur du Fonds de solidarité contre les évènements catastrophiques | www.le360.ma

ع
Abderrahim Chaffai Directeur du Fonds de solidarité contre les évènements catastrophiques

Lors de la cérémonie d'installation d'Abderrahim Chaffai

© Copyright : DR

Installation du directeur du Fonds de solidarité contre les évènements catastrophiques

Par Ayoub Khattabi le 12/06/2019 à 09h32 (mise à jour le 12/06/2019 à 10h18)

La cérémonie d’installation de Abderrahim Chaffai, nommé directeur du Fonds de solidarité contre les évènements catastrophiques lors du dernier conseil des ministres, a eu lieu hier, mardi 11 juin, sous la présidence du ministre des Finances, Mohamed Benchaâboun.

aA

Dans son intervention, le ministre des Finances a précisé que la nomination d’Abderrahim Chaffai vient couronner un long processus de mise en place du dispositif de couverture contre les conséquences d’évènements catastrophiques d’origine naturelle et humaine, mené par le ministère de l’Economie et des Finances, en étroite collaboration avec l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale et le secteur des assurances.

 

Le ministre a par ailleurs souligné l’importance de ce Fonds, appelé à assurer aux personnes ne disposant pas d’une couverture assurantielle, un droit minimum de compensation pour les préjudices corporels et matériels subis suite à un évènement catastrophique, contribuant ainsi à renforcer leur résilience et à limiter d’éventuels impacts socio-économiques.

Qui est Abderrahim Chaffai, le directeur du nouveau Fonds de solidarité contre les événements catastrophiques? 

 

Présent lors de cette cérémonie, le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb, a, de son côté, mis en exergue les efforts déployés par son ministère pour la mise en place des mesures de prévention contre les catastrophes naturelles et pour la préparation d’une stratégie nationale de gestion intégrée des risques liés.

 

Il a souligné que le ministère de l’Intérieur créera, à terme, une direction centrale de gestion des risques (national risk officer) qui aura la charge d’animer un réseau de responsables risques, aux niveaux du ministère et sur le territoire, et de mettre en œuvre la stratégie nationale de gestion des risques, en cours de finalisation.

 

Pour sa part, Abderrahim Chaffai a exprimé sa fierté quant à la confiance royale placée en lui. Il a affirmé que la réussite du dispositif de couverture des catastrophes naturelles dépend des mesures de préventions déjà entamés, et qui peuvent significativement atténuer l’exposition du pays à d'éventuels risques catastrophiques.

 

Chaffai dispose d’une grande expérience dans le secteur des assurances. Il a notamment travaillé avec les équipes du ministère de l’Economie et des Finances sur la loi instituant le dispositif de couverture contre les conséquences d’évènements catastrophiques.

 

Il a eu, à cet effet, l’occasion de discuter de la couverture mise en place par cette loi, avec des réassureurs internationaux.