Investissement: le gouvernement approuve 51 projets pour un montant global de 67 MMDH | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
conseil du gouvernement
© Copyright : DR

Investissement: le gouvernement approuve 51 projets pour un montant global de 67 MMDH

Par Mohamed Chakir Alaoui le 04/05/2017 à 21h05 (mise à jour le 04/05/2017 à 21h06)

La commission des investissements a approuvé la réalisation de 51 projets pour un montant global de 67 milliards de dirhams devant permettre la création de 6.477 emplois.

aA

Le programme d’investissement adopté entre en vigueur immédiatement, et ce pour une durée de cinq ans. La commission qui ne s'était pas réunie depuis deux ans a été présidée par le chef du gouvernement Saâd-Eddine El Othmani.

 

Ce programme d'investissement est différent de celui compris dans le projet de Loi de finances pour l’année 2017.

 

Il arrive en complément du Plan de l'accélération industrielle qui prévoit durant la période 2014-2020, un financement de 20 milliards de dirhams pour le développement de l'industrie nationale. Il consiste en la création d’une quarantaine d’écosystèmes.

 

La répartition des investissements par secteur d’activité fait ressortir la priorité accordée à l’industrie. Elle accapare les 2/3 des projets d’investissements, ce qui se traduit par un montant de plus de 43 milliards de dirhams.

 

Le secteur des transports et des infrastructures occupe la 2e position avec près de 13 milliards de dirhams, soit 19% des investissements projetés.

 

Le secteur des énergies renouvelables arrive en 3e position avec 9% des investissements projetés. Le secteur du tourisme et des loisirs se place en 4e position avec près de 7% des investissements prévus.

 

Côté financement, "nous sommes fiers que 60% des sources de financement proviennent des nationaux", s'est félicité Moulay Hafid Elalamy, ministre du Commerce et de l’industrie.

 

"Ce résultat est attribuable aux grands projets relevant des secteurs de l'industrie, des énergies renouvelables, des infrastructures et du transport", précise la même source.

 

Et le ministre du Commerce d'ajouter: "Les joint-ventures arrivent en seconde place avec près de 9% du total des montants".