Inwi: voici les gagnants de la 2e édition du «Dir iddik Summit» | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
inwi

Lors de la cérémonie de remise des trophées de la 2e édition du «Dir iddik Summit»

© Copyright : DR

Inwi: voici les gagnants de la 2e édition du «Dir iddik Summit»

Par Ayoub Khattabi le 09/12/2019 à 13h39

Plus de 600 bénévoles et associations de plusieurs villes se sont mobilisés pour des moments d’échanges, de partage et d’émotion à la faveur de la deuxième édition du «Dir Iddik Summit» qui s’est tenue dimanche 8 décembre à Casablanca.

aA

La deuxième édition du Dir iddik Summit, qui a eu pour slogan «Rahtna Ftatawo3na» (L’épanouissement de soi par le volontariat), a permis d’installer cet événement comme un rendez-vous annuel de référence qui permet à la communauté de se retrouver, d’échanger et d’apprendre.


L’occasion également de célébrer les associations, mais aussi les bénévoles et les actions qui se sont démarqués, tout au long de l’année 2019, par leur esprit d’initiative, leur impact et leurs engagements envers la communauté.

 

En effet, au terme des phases de sélection, ce sont 181 candidatures qui ont été retenues et près de 8.000 votes ont été énumérés pour décerner les 5 awards récompensant les actions, les associations et les bénévoles les plus actifs et les plus remarquables de l’année.

 

La grande nouveauté de Dir iddik Summit cette année était le lancement du «Pack Association Dir iddik». Ce pack comprend 5 composantes majeures:


• Le kit digital qui offre aux associations la possibilité de créer un site web clé en main sur diriddik.ma, personnalisé et personnalisable, simple d’utilisation et intuitif;

 

• Le kit télécom à travers un abonnement annuel à la solution Business Connect de inwi pour connecter son association avec un accès internet haut débit 4G et un téléphone fixe;

 

• Le kit media qui propose aux associations un accompagnement media pour mettre en avant leur association et leurs actions;

 

• Le kit formation où les associations éligibles pourront bénéficier d’une formation gratuite sur des thématiques variées et utiles pour elles dans la mise en place de leur projet;

 

• Les Rencontres régionales qui sont un carrefour d’échange et de partage d’expériences entre les associations participantes au programme Dir iddik.

 

«A travers Dir iddik Summit, nous voulons installer un rendez-vous qui permet à la communauté associative de se retrouver dans un cadre d’échange et de partage d’expérience tout en célébrant les actions et les bénévolats. Cette année nous apportons encore plus de soutien aux associations à travers le «Pack Association Dir iddik». Nous souhaitons à travers ce soutien, encourager les associations et les aider dans leur quotidien pour faire connaitre et aboutir leurs actions», explique Kenza Bouziri, directrice de la communication Corporate & RSE à Inwi.

 

En parallèle avec toutes ces actions, la plateforme diriddik.ma est devenue une référence dans le domaine du bénévolat avec plus de 100 projets réalisés via la plateforme durant les 24 derniers mois.

 

Les Gagnants de l’édition 2019 de Dir iddik Summit sont:


− Action civique de l’année: «Mihrajane Al Azbal» - Association Al Manar

 

− Action éducative de l’année: «Men Hna bdina» - Association « Ambi-tion Jeunes »

 

− Action de l’année: «Iftar wa Sada9a» - Association Sourire de Marra-kech

 

− Association de l’année: L’association Tanja Madinati

 

− Volontaire Dir iddik de l’année: Mariam Bakrim

 

15 associations et volontaires ont finalement été retenus en tant que finalistes pour obtenir les prix du Dir iddik Summit dans 5 catégories: «action civique de l’année», «action éducative de l’année», «action de l’année», «association de l’année» et «volontaire de l’année».


Trois associations étaient candidates dans la catégorie «Action civique de l’année»

 

− L’association Al Manar d’Aït Melloul a organisé le « festival des déchets », une compétition entre les ménages autour du recyclage des déchets. Tout au long de l’année, l’association Al Manar organise des ateliers de recyclage hebdomadaires et des campagnes de sensibilisation dans les écoles et quartiers de la région.

 

− L’Association marocaine de la renaissance sociale (AMARES) est candidate à travers son initiative « Partage des équipements médicaux inter-associatifs ». Créée en 2012 à Mohammedia, Amares vise le développement social et durable des populations défavorisées et la responsabilisation sociétale des jeunes.


− L’Association Sanad Alajial est fondée à Agadir en 2014 et œuvre pour la lutte contre la pauvreté en se basant sur le volontariat. L’association a présenté sa candidature à travers la 7ème édition de « Caravane L’khir » qui s’articule autour de plusieurs axes comme les travaux de rénovation des écoles ou la distribution des vêtements aux plus démunis.

 

Vidéo. "Digital Act by Inwi": e-commerce et m-commerce, où en est le Maroc? 

 

Trois associations étaient candidates dans la catégorie «Action éducative de l’année»

 

− L’Association « Ambition jeunes » présente son action « Men Hna Bdina ». C’est un dispositif qui s’articule autour des ateliers d’orientation, d’accompagnement, de formation et d'aide à l’insertion des jeunes. L’association a pour objectifs de favoriser, encourager et promouvoir l’esprit du bénévolat et du travail social auprès des jeunes.

 

− La Fondation Marocaine de l’Education pour l’Emploi (EFE – Maroc), est candidate à travers sa « Caravane Chemsi 2019 » qui a pour but d’offrir, aux jeunes chercheurs d’emplois, les compétences et les opportunités nécessaires pour une insertion réussie sur le marché du travail.

 

− Surfrider Foundation Maroc a candidaté au Dir iddik Summit avec son initiative des « Classes Bleues ». Ces classes sont articulées autour d’ateliers d’éveil aux dangers de la pollution marine et de sensibilisation à la problématique des déchets aquatiques, la compréhension de la faune marine et l’interaction entre l’Homme et son environnement naturel.

 

Trois associations étaient candidates dans la catégorie «Action de l’année»

 

− L’association Sourire de Marrakech encourage le bénévolat et œuvre en faveur de l'enfance et de la jeunesse à travers des activités culturelles, sociales et environnementales. L’association présente son action «Iftar wa Sada9a» lancée pendant le mois sacré de Ramadan.

 

− L’association Tanja Madinati présente son action « Choâabati Forum » qui vise à accompagner les jeunes dans leurs choix scolaires, universitaires et professionnels, en mettant l’accent sur l’importance des soft skills et sur la qualité de la formation et de l’orientation.

 

− L’initiative Lkhir œuvre dans le domaine du développement social, culturel et environnemental et est candidate avec « le Festival culturel Baba Aïchour ». Au programme de ce festival, des activités culturelles, éducatives, environnementales et de solidarité en faveur des enfants.


Trois associations étaient candidates dans la catégorie «Association de l’année»

 

- L’association Tanja Madinati vise à accompagner les jeunes dans leurs choix scolaires, universitaires et professionnels, en mettant l’accent sur l’importance des soft skills et sur la qualité de la formation et de l’orientation. Tout au long de l’année, l’association organise des ateliers d’orientation, des conférences sur les métiers, des séances de coaching et des séminaires autour des études supérieures.

 

− L’association Sourire de Marrakech encourage le bénévolat et œuvre en faveur de l'enfance et de la jeunesse à travers des activités culturelles, sociales et environnementales. L’association est active toute l’année à travers des animations en faveur des enfants, des ateliers de sensibilisation en faveur des femmes, des caravanes solidaires, des campagnes de distribution des repas en faveur des SDF ou encore la distribution de « l’Iftar ».

 

− Surfrider Foundation Maroc est créée à Agadir en 2010 et regroupe des passionnés de la mer, des vagues et du littoral afin de le protéger et le pérenniser.  Surfrider Foundation Maroc est reconnu pour son projet des « Classes Bleues » qui sont articulées autour d’ateliers d’éveil aux dangers de la pollution marine et de sensibilisation à la problématique des déchets aquatiques, la compréhension de la faune marine et l’interaction entre l’Homme et son environnement naturel.


Trois volontaires Dir iddik étaient candidats dans la catégorie «Volontaire Dir iddik de l’année»

 

− Mariam Bakrim, jeune étudiante passionnée par le bénévolat et toute activité pouvant contribuer au partage des valeurs d’entraide. Mariam a participé à plusieurs projets comme: la distribution de cartables, « Tous pour une bonne éducation des enfants en montagne», la journée Clean up à la plage de Taghazout, la matinée de jardinage.

 

− Mohamed Amzil, jeune casablancais qui donne toujours de son temps pour partager sa passion du bénévolat. Amzil a pris part à plusieurs projets cette année notamment le Festival Baba Aichour, les camps d’été, la célébration de la journée mondiale des personnes âgées ou encore l’aménagement d’espaces verts.

 

− Hanaa Lahrach, jeune étudiante universitaire qui fait partie des volontaires Dir iddik les plus actifs puisqu’elle participe régulièrement aux actions organisées à Casablanca, qu’il s’agisse de Temps forts et d’autres activités liées. Hanaa a participé à plusieurs projets associatifs comme le Festival Baba Aïchour, les animations à l’institut IDMAGE (autisme)… en plus de sa participation en tant que formatrice bénévole en Soft Skill dans le projet pilote de formation lancé en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale.