La Samir/Banques: début de l’exécution du règlement à l’amiable | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
la samir
© Copyright : DR

La Samir/Banques: début de l’exécution du règlement à l’amiable

Par Mohammed Boudarham le 19/01/2016 à 19h49 (mise à jour le 19/01/2016 à 23h55)

C’est ce mercredi 20 janvier que commence le règlement à l’amiable entre la SAMIR et les banques créancières de la raffinerie. Pour ouvrir le bal, c’est le Crédit du Maroc qui rencontre les experts comptables désignés par la justice au siège de la SAMIR.

aA

C’est ce 20 janvier que sera lancé le processus de règlement à l’amiable entre la SAMIR et les banques créancières marocaines suite à la décision du tribunal de commerce de Casablanca en date du 31 décembre 2015.

 

Le360 a appris de sources informées que le représentant légal du Crédit du Maroc (CDM, une des banques concernées) a été convoqué à une réunion de travail au siège de la SAMIR à Mohammédia en présence de trois experts comptables désignés par la justice.

 

Deux points sont à l’ordre du jour de cette réunion de travail qui démarrera demain mercredi à 10 heures. Il est d’abord question d’arrêter le montant exact des créances en souffrance que le raffineur doit verser à CDM. Quant au deuxième point, il est relatif à la fixation d’un échéancier qui tiendra compte et des intérêts de la SAMIR et de ceux de la banque.

 

Pour rappel, le 30 octobre 2015, Corral, actionnaire de référence de la SAMIR, a introduit une requête devant le tribunal de commerce de Casablanca pour obtenir un règlement à l’amiable avec les banques créancières.

 

Cette requête a reçu une réponse favorable le 31 décembre et c’est ce 20 janvier que commencent les choses sérieuses pour les deux parties.

 

Les créances de la SAMIR dues aux banques s’élèvent à quelque 8 milliards de dirhams.