L’activité portuaire poursuit sa bonne dynamique | www.le360.ma

ع
Tanger med
© Copyright : DR

L’activité portuaire poursuit sa bonne dynamique

Par Ismail Benbaba le 28/03/2017 à 01h23 (mise à jour le 28/03/2017 à 01h50)

Kiosque360. Le transit au niveau des ports marocains s’est établi à 19,26 millions de tonnes en février, alors qu’il était de 17,36 millions de tonnes à la même période de l’année dernière. Le trafic passagers a aussi enregistré une croissance de 9,5%.

aA

Les ports nationaux poursuivent leur trend haussier depuis le début de l’année. Le transit ne cesse de croître. Selon Aujourd’hui Le Maroc, qui revient sur ce sujet dans sa publication de ce mardi 28 mars, le transit au niveau des ports marocains s’est établi à 19,26 millions de tonnes à fin février, alors qu’il était de 17,36 millions de tonnes à la même période de l’année dernière, soit une hausse de 10,7%. Il faut noter que cette croissance résulte de la bonne performance du trafic national et du transbordement.

 

Le journal explique que le trafic national, au courant du mois de février, est estimé à 13,92  millions de tonnes, soit une progression de 4,1% tirée principalement par la croissance des exportations. De leur côté, les importations ont connu une décroissance de 2,8% en février au niveau des ports, pour s’établir à 8,15 millions de DH. Pour sa part, le transbordement, note Aujourd’hui Le Maroc, s’est nettement amélioré en février, avec une croissance à deux chiffres (32,7%) selon les statistiques révélées par l’Agence nationale des ports (ANP). On note aussi que le trafic global au niveau des ports gérés par l’ANP a enregistré une hausse de 5%.

Les exportations sont en progression de 22,6% et de 8,2% pour le cabotage à l’export, contre toutefois une baisse de 2,8% pour les importations et un recul de 4,2% du cabotage à l’import. Soulignons que le port de Casablanca se hisse en tête de liste (hors transbordement) du trafic global (31%), suivi par le port de Jorf Lasfar (27,5%), Mohammedia et Safi. Le quotidien indique que, par mode de conditionnement, les conteneurs se placent en tête de liste avec une part de 38% du trafic global. Les vracs solides prennent la deuxième place (33%).

Pour ce qui est du trafic passagers, il a réalisé une croissance de 9,5% au niveau des ports du royaume. Ainsi, ils étaient 533.971 passagers à y transiter, dont 285.651 via Tanger Med. Au niveau des ports sous contrôle de l’ANP, on note une hausse de 3,6% du trafic passagers.