L'agriculture est devenue la deuxième source de devises | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
agriculture
© Copyright : DR

L'agriculture est devenue la deuxième source de devises

Par Fayçal Ismaili le 07/07/2019 à 19h24

Kiosque360. Les exportations des produits agroalimentaires sont en hausse de 93% entre 2010 et 2018. Elles sont passées d’une valeur de 29,3 milliards de DH en 2010 à 57,3 milliards de DH en 2018. Cette croissance place le secteur en deuxième position des sources de devises pour le pays.

aA

Les exportations de produits agroalimentaires sont en hausse de 93% entre 2010 et 2018. Elles sont passées d’une valeur de 29,3 milliards DH en 2010 à 57,3 milliards DH en 2018 enregistrant une différence de 28 milliards de dirhams, si l’on se rapporte aux chiffres récemment dévoilés lors du conseil d’administration du Morocco Foodex. C'est ce qu'on peut lire dans les colonnes du quotidien Aujourd'hui le Maroc, dans son édition du 8 juillet.

 

Cette croissance dans le vert place le secteur en deuxième position des sources de devises pour le pays. Il en ressort une part d’environ 21 % par rapport aux exportations totales du Maroc. Plus représentative, la balance commerciale affiche un excédent depuis les deux dernières années. Dans cet élan, il est prévu que cette tendance se maintienne dans les années à venir.

 

Les exportations des produits agroalimentaires ont atteint 2,6 millions de tonnes durant la campagne 2018-2019 à fin mai, enregistrant une hausse de 9% comparé à la campagne précédente. Parmi les produits phares à l’exportation cette année, la pomme de terre marque la tendance avec 53,9 KT. Elle enregistre un volume d’exportation 17,4 fois plus important que la campagne précédente.

 

La tendance haussière se reflète également par segment. A commencer par les exportations des produits maraîchers qui ont enregistré un volume de 1.112.000 tonnes en 2018-2019 à fin mai, soit en augmentation de 6 % comparativement à la campagne 2017-2018 à la même date (1.051.000 tonnes). Mieux encore, si l’on compare le résultat de l’actuelle campagne pour les exportations des produits maraîchers avec celui de 2010-2011 (693.000 tonnes).

 

663.000 tonnes, c’est le volume exporté des agrumes durant la campagne 2018-2019 à fin mai, soit +3% par rapport à 2017-2018 à la même date (645.000 tonnes) et 29% par rapport à 2010-2011 (513.000 tonnes). Par marché, il s’avère que les agrumes destinés à l’Afrique subsaharienne sont en progression remarquée avec un volume de 25,4 KT, soit 4,7 fois le volume de la campagne antérieure à la même date.