Le crédit bancaire ralentit à fin novembre | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Crédit bancaire
© Copyright : DR

Le crédit bancaire ralentit à fin novembre

Par Ayoub Khattabi le 08/01/2020 à 15h09

Bank Al-Maghrib vient de rende publics les indicateurs clés des statistiques monétaires à fin novembre 2019. Il en ressort une nette décélération du crédit bancaire. Les détails.

aA

Le mois de novembre a été marqué par un accroissement, en glissement mensuel, de 3,5% des réserves internationales nettes suite principalement aux entrées de devises au titre de l’emprunt obligataire international du Trésor (1 milliard d’euros).

 

En revanche, le crédit bancaire a accusé une baisse de 0,7%, avec toutefois un accroissement de 0,2% des concours au secteur non financier, et les créances sur l’administration centrale ont enregistré un repli de 2,2%.

 

Voici pourquoi les TPME boudent le crédit bancaire

 

En glissement annuel, la croissance du crédit bancaire a ralenti à 5,2% après 6,1%, avec une légère accélération de celle des concours au secteur non financier à 5% après 4,8%. De même, le taux d’accroissement des créances nettes sur l’administration centrale est revenu à 1,7% après 6,5%, alors que les réserves internationales nettes
se sont accrues de 7,3% après 3,2%.

 

La ventilation par objet économique du crédit bancaire au secteur non financier fait ressortir une accélération de la progression des concours à l’équipement de 3,6% à 4%, un léger ralentissement de la croissance des facilités de trésorerie de 9,9% à 9,3% et une quasi-stagnation de la progression tant des crédits immobiliers à 3,2% que des prêts à la consommation à 4,7%.


Par secteur institutionnel, l’évolution des crédits au secteur non financier résulte d’une hausse de 6,6% après 5,8% des concours aux  sociétés non financières privées. A l’inverse, la croissance des prêts aux ménages a décéléré à 4,6% après 4,9% et les crédits aux sociétés non financières publiques ont vu leur baisse s’accentuer à 7% après 5,9%.