Le groupe Attijariwafa bank et l'ADD unissent leurs efforts pour booster le digital | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
atw add

De g à d: Hassan El Bedraoui, DG adjoint en charge de la transformation, innovation, technologies et opérations du groupe Attijariwafa bank et Mohammed Drissi Melyani, DG de l’Agence de développement du digital.

© Copyright : DR

Le groupe Attijariwafa bank et l'ADD unissent leurs efforts pour booster le digital

Par Ayoub Khattabi le 22/05/2020 à 18h52

Dans un communiqué conjoint, le groupe Attijariwafa bank et l’Agence de développement du digital (ADD) annoncent la signature, mercredi 20 mai, d’une convention-cadre en matière de développement du digital, de promotion des services numériques et de formation des jeunes aux métiers du digital.

aA

Confinement oblige, la cérémonie de signature s’est déroulée en visioconférence, en présence de Hassan El Bedraoui, DG adjoint en charge de la transformation, innovation, technologies et opérations du groupe Attijariwafa bank et Mohammed Drissi Melyani, DG de l’Agence de développement du digital (ADD).

 

Cette convention permettra aux deux institutions de mutualiser leurs efforts autour de 8 axes de coopération: recrutement, formation continue, Blockchain, intelligence artificielle, accompagnement des startups, accompagnement des TPE et Responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

 

Digital Act by inwi: un webinar pour mieux comprendre les enjeux de cyber-sécurité liés au télétravail

 

Les deux entités ambitionnent de réaliser, entre autres, les objectifs suivants:

 

-  Mise en place d’un observatoire des nouveaux métiers pour les évolutions digitales à l’échelle nationale et internationale;

 

- Promotion de l’usage de l’IA comme levier de différenciation sur des sujets bancaires et Data;

 

- Développement d’un pool de startups marocaines;

 

- Développement des TPE et PME marocaines via une offre de services complète et conjointe entre Attijariwafa bank et l’ADD;


- Offrir de nouveaux produits et services bancaires digitaux à la population.


Les use-cases liés à la Blockchain feront l’objet d’un avenant à cette convention-cadre, une fois la législation en la matière définie par les régulateurs marocains.