Le360 Actualités Maroc

ع
OCP - Visite de travail délégation brésilienne - Maroc - Brésil - Agriculture - Engrais - Engrais phosphatés - Investissements -  Visite ministre brésilien de l Agriculture - Marcos Montes

L'ambassadeur du Brésil au Maroc, Julio Bitelli (à gauche), avec à ses côtés le PDG du groupe OCP, Mostafa Terrab, et le ministre brésilien de l'Agriculture, Marcos Montes, à Rabat, le 12 mai 2022. 

© Copyright : DR

Le groupe OCP veut installer une usine d'engrais phosphatés au Brésil

Par Ayoub Khattabi le 13/05/2022 à 13h10

Le groupe OCP a l'intention d'installer une unité de production de phosphate au Brésil, annonce l’agence de presse officielle de ce pays, à l’issue de la visite de travail au Maroc d’une délégation menée par le ministre brésilien de l'Agriculture.

aA

Cette annonce intervient suite à une rencontre hier, jeudi 12 mai à Rabat, entre une délégation du ministère brésilien de l'Agriculture, de l'élevage et de l'approvisionnement, en visite de travail au Maroc, et des représentants du groupe OCP.

 

L’installation de cette unité de production du groupe OCP va contribuer au Plan national des engrais, lancé en mars pour stimuler la production nationale de phosphate et compenser le manque dû au conflit armé entre la Russie et l'Ukraine, deux pays figurant parmi les plus grands producteurs d'engrais au monde, a indiqué le ministère brésilien de l’Agriculture dans un communiqué.

 

Selon le ministre brésilien de l'Agriculture, Marcos Montes, cité dans ce communiqué, «la vision du groupe OCP s’inscrit en synergie avec les objectifs du Brésil en matière de durabilité et de sécurité alimentaire mondiale».

Le ministre brésilien de l’Agriculture bientôt au Maroc pour sécuriser l'approvisionnement de son pays en engrais

 

«Nous avons cette responsabilité conjointe, à la fois du côté du groupe OCP qui possède la plus grande réserve de phosphates au monde, et aussi du côté du Brésil, qui possède une extension de terres et une technologie scientifique solide pour produire de la nourriture pour le monde», a expliqué Marcos Montes.

 

Un partenariat entre l'Embrapa, société publique spécialisée dans l’agronomie, et l'Université Mohammed VI polytechnique (UM6P) a également été évoqué au cours de cette réunion à Rabat, en la présence du président de l'Embrapa, Celso Moretti, qui fait partie de la délégation présidée par le ministre brésilien de l’Agriculture.