Le marché boursier en perte de vitesse au premier trimestre | www.le360.ma

ع
bourse de casablanca
© Copyright : DR

Le marché boursier en perte de vitesse au premier trimestre

Par Ismail Benbaba le 16/07/2018 à 23h35

Kiosque360. Le marché boursier n’a pas le moral au beau fixe. Selon le récent rapport de l’Autorité marocaine du marché des capitaux, il a enregistré une décélération de son rythme sur les trois premiers mois de cette année.

aA

Le marché boursier a enregistré une décélération de son rythme sur les trois premiers mois de l’année, nous apprend Aujourd’hui Le Maroc dans sa publication de ce mardi 17 juillet. On note ainsi que le volume global des échanges sur les deux marchés est relativement moindre que ce qui a été réalisé à la même période de l’année passée, fait remarquer le journal.

 

Les chiffres de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) montrent un volume de 11,54 milliards de dirhams contre 13,86 milliards de dirhams réalisés à la même période de 2017, soit une perte de 2,32 milliards de dirhams en glissement annuel. On apprend aussi dans le rapport de l’AMMC que 79% du volume global a été réalisé au niveau du compartiment central au moment où les transactions de gré à gré représentent 21% du volume.

 

Toutefois, notons que la structure du marché demeure inchangée par rapport aux périodes précédentes. Ainsi, le compartiment action domine à hauteur de 97% alors que les obligations ne sont qu’à 3%, souligne Aujourd’hui Le Maroc, ajoutant que le volume global des actions atteint 9,1 milliards de dirhams sur les trois premiers mois de l’année, soit un repli de 27,4%.

 

On apprend aussi que plus de 40,6%  de ce volume reviennent aux organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM). On apprend entre autres que les achats des personnes physiques marocaines ont enregistré un recul de 46,5%. De leur côté, les personnes morales marocaines affichent un repli de 23,5%.

 

En termes de volume de ventes réalisé par chaque profil, on note un chiffre de l’ordre de 2,11 milliards de dirhams pour les personnes morales marocaines, en baisse aussi de 41% par rapport au premier trimestre de l’année dernière. Les ventes d’OPCVM sont évaluées à 3,11 milliards de dirhams, en repli également de 16,6% en glissement annuel. Pour leur part, les personnes physiques marocaines ont aussi enregistré une baisse de leurs ventes. A ce niveau, on remarque un recul de 45,1%.