Le marché de la santé publique promis à une bonne évolution | www.le360.ma

ع
pharmacie
© Copyright : DR

Le marché de la santé publique promis à une bonne évolution

Par Rachid Al Arbi le 11/07/2019 à 23h53

Kiosque360. Le secteur de la santé publique devrait bien évoluer à moyen terme. Il faudra cependant améliorer le système d’approvisionnement pharmaceutique, qui représente le tiers de la dépense globale des soins.

aA

 L’Economiste révèle, dans son édition du 12 juillet, que la commande annuelle du secteur public atteint, actuellement, 1,3 milliard de dirhams à elle seule, alors qu’elle ne dépassait pas les 400 millions de dirhams il y a une décennie. De plus, affirme le journal, les chiffres sont promis à la hausse à moyen terme. Il conviendra d’abord d’améliorer le système d’approvisionnement pharmaceutique. Le quotidien relève que «le système actuel se distingue par des lenteurs qui s’avèrent souvent incompatibles avec des produits dont le client final est le patient». Il constate ainsi que «les passations de marchés concernent près de 1.600 références, avec une part en constante progression des génériques». 

 

Si le médicament est devenu une problématique majeure ces dernières années, au Maroc, c’est parce qu’il absorbe le tiers de la dépense globale de santé. Il suscite, fait remarquer L’Economiste, des débats houleux touchant les prix, le taux de pénétration du générique, la disponibilité des médicaments dans le secteur public et la rationalisation de leur gestion. Avec la particularité d’être destiné à un consommateur en situation de souffrance ou de danger, le produit pharmaceutique ne doit manquer ni en termes de quantité ni en termes de qualité, ni même de délais. «Certes, des efforts ont été déployés dans le cadre de l’approvisionnement en produits pharmaceutiques en termes d’économie (regroupement des achats) et d’assurance qualité (normes et standards européens), mais leur disponibilité au niveau des établissements de santé reste préoccupante», déplore le journal. Ceci dit, le volume annuel des produits pharmaceutiques stockés et distribués avoisine actuellement les 25.000 tonnes. La distance parcourue pour la distribution des produits pharmaceutiques (hors livraison entre les délégations et les établissements de santé) est d’environ 700.000 km par an!