Le360 Actualités Maroc

ع
BAD Banque africaine
© Copyright : DR

Le Maroc, élève modèle selon la BAD

Par Fayçal Ismaili le 26/03/2019 à 19h09

Kiosque360. Le président de la BAD dresse les expériences capitalisées par le Maroc dans divers domaines et pouvant être partagées avec le continent. Quelques exemples.

aA

Les relations entre le Maroc et la Banque africaine de développement se renforcent au fil des ans. En termes de chiffres, plus de 10 milliards de dollars d’investissements ont été effectués par la BAD au Maroc depuis 1970, dans près de 170 initiatives touchant tous les secteurs économiques clés. C’est ce qu’a expliqué Akinwumi Adesina, président de la banque, dans le dernier rapport 2019 élaboré par Oxford Business Group et consacré au Maroc, rapport sur lequel se penche Aujourd'hui le Maroc dans sa livraison du 28 mars.

 

Le président de la BAD dresse les expériences capitalisées par le Maroc dans divers domaines et pouvant être partagées avec le continent. Il revient notamment sur le savoir-faire du Maroc dans le domaine de l’agriculture, soulignant que le pays est en mesure de fournir des solutions concrètes aux défis africains. Il précise, à ce propos, que le Plan Maroc Vert offre un modèle de sécurité alimentaire qui pourrait être exporté vers des pays d’Afrique subsaharienne. «Basé sur une approche partenariale, ce modèle permet de transformer le secteur agricole en une source stable de croissance, de compétitivité et de développement économique à grande échelle. La duplication de cette approche aura pour effet de permettre à ces pays d’accroître durablement leur productivité agricole et de renforcer leur résilience face aux menaces et aux crises, ainsi que d’améliorer la gestion de leurs ressources naturelles», indique-t-il.

 

Par ailleurs, le Maroc a toujours placé le continent au centre de ses priorités stratégiques. «SM le Roi Mohammed VI a donné une impulsion forte à la coopération Sud-Sud à travers ses multiples visites dans la région. Près de 1.000 accords ont été conclus dans différents secteurs depuis 2000. La BAD se félicite de cet ancrage africain, qui s’aligne sur nos priorités fondamentales, notamment en termes d’intégration régionale», souligne Akinwumi Adesina. Et de poursuivre: «Je suis convaincu qu’ensemble nous atteindrons de nouveaux niveaux de développement. Le Maroc est un pays inspirant, qui prouve qu’avec une vision, une volonté forte et des ressources adéquates, l’émergence économique peut devenir une réalité».