Le360 Actualités Maroc

ع
Port Dakhla Atlantique - Infrastructure - Dakhla-Oued Eddahab - Sahara marocain

Le port Dakhla Atlantique a fait l’objet d’une convention spécifique signée devant le roi Mohammed VI, en février 2016. Suite à un appel d’offres, la construction de ce port a été attribuée au groupement SGTM-Somagec Sud, pour un montant de 12,4 milliards de DH. 

© Copyright : Souilme Bouaamoud / Le360 (capture image vidéo)

Le méga-projet du Port Dakhla Atlantique présenté à des investisseurs espagnols

Par Souilme Bouaamoud le 23/06/2022 à 12h57

Les nombreux hommes d’affaires espagnols ayant pris part aux travaux du premier Forum d’investissement Maroc-Espagne, les 21 et 22 juin dernier, à Dakhla, se sont rendus au chantier du Port Dakhla Atlantique, une infrastructure appelée à jouer les premiers rôles dans le développement des Provinces du Sud. Les images.

aA

Après deux jours d’intenses travaux, les 21 et 22 juin 2022, de prospection et de deals conclus, les femmes et hommes d’affaires espagnols ayant participé à la première édition du Forum d’investissement Maroc-Espagne de Dakhla se sont rendus au chantier du méga-projet du Port Dakhla Atlantique. Un projet pharaonique appelé à servir de plateforme de développement des Provinces du Sud, tout particulièrement en relation avec les pays de l'Afrique de l’Ouest.

 

Investisseur, José Maria Moreno s’est dit impressionné par le projet. «Cela monte tout l’effort consenti pour le développement de la ville et de tout le Sahara et donne la mesure de ce que Marocains et Espagnols pouvons faire ensemble», a-t-il déclaré. Même avis pour Mohamed Chaïb Akhdime, un Espagnol d’origine marocaine, ancien député en Catalogne, reconverti dans les affaires.

Dakhla: feu vert pour la construction d'une station de dessalement d'eau de mer et d'un parc éolien

 

«Cette visite est un message important adressé aux entreprises espagnoles. Elle permet, avec les autres projets en cours à Dakhla dont nous avons pris connaissance, de lever toutes les éventuelles appréhensions par rapport à l’acte d’investir dans la région», a-t-il expliqué.

 

Rappelons que le port Dakhla Atlantique a fait l’objet d’une convention spécifique signée devant le roi Mohammed VI, en février 2016. Suite à un appel d’offres, la construction de ce port a été attribuée au groupement SGTM-Somagec Sud, pour un montant de 12,4 milliards de DH. Le projet portera sur la réalisation d’un port en eaux profondes sur la façade Atlantique de la région de Dakhla-Oued Eddahab, selon trois composantes: un port de commerce à une profondeur de -16 m/zéro hydrographique, un port dédié à la pêche côtière et hauturière, et un port dédié à l’industrie navale. Ce port sera adossé à une zone industrialo-logistique de 1.650 hectares destinée à offrir des services industriels et logistiques de qualité.