Le360 Actualités Maroc

ع
parc éolien
© Copyright : DR

Le parc éolien de Taza relancé

Par Rachid Al Arbi le 26/12/2019 à 23h56

Kiosque360. L’ONEE, Masen et EDF EN/Mitsui bouclent le financement de la première phase. Le projet bat des records de retard d’exécution et de mise en service.

aA

Le parc éolien de Taza est sauvé. L’Economiste dans son édition du jour assure que l’ONEE, Masen et le consortium franco-japonais viennent de boucler le financement de la première phase de ce parc éolien. Les contrats signés mercredi portent sur la réalisation de la première phase de 87 MW. «Les parties ont également procédé le 20 décembre, à la signature des contrats de financement avec le groupement de banques japonaises (JBIC, NEXI, MUFG et SMBC) ainsi que BMCE Bank of Africa, bouclant ainsi le financement de cette première phase du projet», écrit le quotidien.

 

Globalement, cette première phase du parc est composée de 27 turbines éoliennes de puissance unitaire de 3,23 MW fabriquées par General Electric. C’était Alstom qui avait déjà été choisi pour équiper le parc d’une cinquantaine d’éoliennes. L’électricité produite correspondra à la consommation d’une ville d’environ 350.000 habitants. La mise en service du parc est prévue pour fin 2021 rappelle le quotidien qui soutient que le parc éolien de Taza, d’une puissance totale de 150 MW, mobilisera en tout un investissement global de 2,5 milliards de DH».


Le journal affirme que le projet permettra d’économiser environ 200.000 tonnes de CO2 par an dans sa première phase. En revanche, il constate un retard d’au moins 3 années dans sa réalisation. «La construction du site devait démarrer au 1er semestre 2017. Les travaux devaient durer 18 mois, ce qui laissait supposer une mise en service avant la fin du second semestre 2018». Le projet était resté bloqué en raison d’importantes difficultés à mobiliser le foncier nécessaire à sa réalisation, depuis son attribution au groupement franco-japonais et la signature du contrat d'achat d'électricité (PPA) en juillet.