Le plus puissant SuperCalculateur d’Afrique est au Maroc | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Benguerir Data center
© Copyright : DR

Le plus puissant SuperCalculateur d’Afrique est au Maroc

Par Khalil Rachdi le 21/02/2021 à 21h35

Kiosque360. L’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) abrite, depuis le 19 février, le plus puissant SuperCalculateur du continent africain. Détails d’une prouesse technologique.

aA

Ce vendredi 19 février, l’université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) a lancé son nouveau Data Center abritant le plus puissant SuperCalculateur d’Afrique (African Supercomputing Center). Cette installation de classe mondiale assure une sécurité élevée, une disponibilité maximale, une haute flexibilité et une connectivité optimale, indique La Vie Eco

 

Grâce à cette technologie, l’UM6P se met au service de l’écosystème numérique national. Son objectif: contribuer à garantir la souveraineté digitale du Royaume et à développer de nouveaux services numériques 100% marocains. 

 

Situé au cœur de la Ville Verte de Benguerir et étalé sur une superficie de 2.000 m2, ce Data Center va élever les capacités d’expérimentation scientifique et permettre, ainsi, une plus grande maîtrise des données massives collectées, souligne l’hebdomadaire. 

 

Avec une capacité estimée à 3 millions de milliards d’opérations par seconde, les horizons de la recherche scientifique et de l’innovation pour le Royaume s’élargissent. Pour l'illustrer, l’hebdomadaire explique que de nouveaux projets innovants majeurs de modélisation peuvent éclore dans plusieurs domaines. A titre d’exemples, le génome des plantes africaines à protéger, les données satellitaires pour une meilleure valorisation et gestion des terres agricoles, ou encore les données météorologiques pour une intégration plus efficace des énergies renouvelables dans les réseaux électriques.

 

Le SuperCalculateur, développé en partenariat avec la prestigieuse université de Cambridge, occupe le 98e rang des superordinateurs les plus puissants au monde et hisse le Maroc à la 26e place mondiale et à la première place africaine, en termes de puissance de calcul. Ce qui fait dire au ministre de l’Education, Saaïd Amzazi, que le SuperCalculateur «sera en mesure d’offrir une expertise en Modélisation-Simulation-Optimisation, pour accompagner les projets de recherche de nos universités et de nos industries».

 

Le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, assure, de son côté, que le Data Center et l’African SuperComputing Center viennent répondre à des besoins exponentiels du secteur public et privé.