Les ports retrouvent un peu de trafic | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Trafic portuaire
© Copyright : DR

Les ports retrouvent un peu de trafic

Par Fayçal Ismaili le 15/09/2020 à 21h49

Kiosque360. Sur les huit premiers mois de l’année, l’activité des ports a grimpé de 6,8% atteignant de ce fait un volume global de 62,6 millions de tonnes.

aA

Le trafic portuaire affiche une performance de 9,8% au mois d’août 2020 enregistrant un volume de 7,8 millions de tonnes. C'est ce qu'on peut lire dans les colonnes du quotidien Aujourd'hui le Maroc, dans son édition du 16 septembre.

 

Sur les huit premiers mois de l’année, l’activité des ports grimpe de 6,8% atteignant de ce fait un volume global de 62,6 millions de tonnes, selon les dernières statistiques de l’Agence nationale des ports (ANP). Il en ressort que les ports de Mohammedia, Casablanca et Jorf Lasfar ont assuré le transit de 49 millions de tonnes, ce qui constitue environ 78,3% du trafic des ports gérés par l’ANP à fin août 2020.


En termes de croissance, le port de Safi a atteint un volume d’environ 5,7 millions de tonnes, soit une progression de 31,6% à fin août 2020 par rapport à la même période de l’année 2019, attribuée notamment au fort rebond des importations du charbon (+391,8%), des céréales (+109%) et des exportations des phosphates (+75%) et du gypse (+19,5%).


Le port d’Agadir est en forme avec une hausse de 18,3% comparé à la même période de l’année dernière enregistrant de ce fait un volume de 4,1 millions de tonnes. Cette évolution est due principalement à la progression des importations des céréales (+64,1%) et des exportations du clinker (+44,8%).

 

Avec un volume d’environ 2,3 millions de tonnes enregistré à fin août 2020, l’activité du port de Nador est en augmentation de 10,3%, imputable à la progression des importations de céréales (+286,6%) et de charbon & coke (+25%).

 

Pour ce qui est du port Jorf Lasfar, il enregistre une hausse de 7,6% à fin août 2020 totalisant un volume de 25,7 millions de tonnes sur cette période. Ainsi, le port de Jorf Lasfar confirme sa première place avec une quote-part de 41% du trafic global. La progression qu’a connue le trafic via ce port est attribuée principalement au fort rebond des exportations des engrais (+33%), des importations des céréales (+48%), du soufre (+26,9%) et de l’ammoniac (+23,3%).

 

Concernant le port de Casablanca, il représente environ 32,3% du trafic global. Ce port a assuré le transit de 20,2 millions de tonnes à fin août 2020. Comparé aux huit premiers mois de l’année dernière, ce port a enregistré une hausse de 2,9%, induite particulièrement par l’augmentation des importations de céréales (+38,1%), des aliments de bétails (+21%) et des exportations de phosphate (+5,1%). Le trafic des conteneurs a, par contre, enregistré une baisse de 6,2% en tonnage et 5,7% en équivalent vingt pieds (EVP).


S’agissant du port de Laâyoune, il a connu une baisse de son activité par rapport à la même période de l’année dernière enregistrant un volume de 1,1 million de tonnes. Cette évolution est induite notamment par le repli des exportations du phosphate (-5,8%), du trafic du sable (-15,9%), des hydrocarbures (-10,7%) et du clinker (- 54,2%). Du côté du port de Mohammedia, il a enregistré un volume de 3,1 millions de tonnes à fin août 2020. Le trafic de ce port a reculé de 13,1% par rapport aux huit premiers mois de l’année 2019.