Le360 Actualités Maroc

ع
Echange commerciaux - Exportations - Importations

Des conteneurs dans un port.

© Copyright : Unsplash

Liens commerciaux Maroc-Royaume-Uni: pour les promouvoir, Londres mobilise plus de 51 milliards de dirhams

Par Safae Hadri le 24/11/2022 à 11h32 (mise à jour le 24/11/2022 à 18h52)

Une enveloppe budgétaire de près de 51,3 milliards de dirhams a été mobilisée par les autorités britanniques pour soutenir les liens commerciaux entre le Royaume-Uni et le Maroc.

aA

Organisme gouvernemental dédié à la promotion des exportations britanniques, UK Export Finance a annoncé dans un communiqué hier, mercredi 23 novembre 2022, la mobilisation de 4 milliards de livres sterling (près de 51,3 milliards de dirhams) pour la promotion du commerce entre le Royaume-Uni et le Maroc. 

 

Ces financements seront mis à la disposition d'acheteurs marocains de biens et services en provenance du Royaume-Uni, à condition qu’au moins 20% de leurs achats émanent d’entreprises britanniques.

 

«Le Maroc offre une large gamme d’opportunités pour les entreprises britanniques, notamment pour des projets dans la transition énergétique, le dessalement de l’eau et les infrastructures, ou encore les chemins de fer, les routes, les ports et les aéroports pour stimuler l’économie nationale grâce à de nouvelles liaisons de transport», souligne le communiqué de UK Export Finance. 

COP27: le Royaume-Uni salue le partenariat solide avec le Maroc pour la préservation de l'environnement

 

Cette annonce intervient alors que l’agence vient de nommer, à Casablanca, un nouveau dirigeant qui sera en charge du financement des exportations.

 

A cette occasion, Samir Parkash, le directeur général par intérim de UK Export Finance, s'est déclaré «fier que l'UKEF puisse jouer un rôle de premier plan dans le renforcement des relations commerciales historiques entre le Royaume-Uni et le Maroc, avec une présence sur le terrain et le soutien de notre équipe de financement international».

 

Samir Parkash s'est aussi dit convaincu que «les entreprises britanniques ont la possibilité de faire plus d'affaires avec le Maroc, un pays qui offre un avenir plus durable».