Le360 Actualités Maroc

ع
energie verte
© Copyright : DR

L’investissement éco-responsable, un investissement synonyme d’opportunités d’affaires

Par Fayçal Ismaili le 22/09/2021 à 20h00 (mise à jour le 22/09/2021 à 20h07)

Kiosque360. Le CRI de Marrakech-Safi accorde un intérêt particulier à l’investissement éco-responsable, synonyme d’opportunités d’affaires. C’est ainsi qu’a été organisée la quatrième édition des CRI Meeting Days sous le thème «Investir vert: Opportunités et perspectives».

aA

L’investissement éco-responsable est un sujet auquel le CRI de Marrakech-Safi accorde un intérêt particulier, compte tenu des opportunités d’affaires et d’emplois qu’il pourrait offrir à la région, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 23 septembre. A l’occasion de la quatrième édition des CRI Meeting Days sur la thématique «Investir vert: Opportunités et perspectives» organisée le 21 septembre, Yassine Msefer, directeur général du CRI, a fait cette déclaration: «Nous pensons fermement qu’investir vert pour chaque entrepreneur, c’est rentabiliser et rendre compétitif son entreprise».

 

Invité à l’événement, Said Mouline, directeur général de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) qui accompagne notamment les acteurs concernés dans leur passage à une économie verte, a, de son côté, appuyé que «tous ces secteurs (tourisme, industrie, énergie, mobilité... ) doivent se tourner vers un modèle plus vert».

 

La signature de plusieurs conventions avec des banques et des bailleurs de fonds internationaux, qui disposent de lignes de financement vert, a notamment donné un bon coup de pouce aux entreprises, de même que le travail de plusieurs institutions comme l’IFC.

 

L’IFC, en effet, contribue au développement des projets durables au Maroc (soutien aux zones industrielles de Tanger pour la mise en place de standards d’Eco-parc industriel). L’Institution a notamment élaboré le «Green Business Booster Program» en partenariat avec le Cluster solaire, afin de renforcer l’écosystème des start-up vertes du Maroc. Elle a également lancé une étude sur le potentiel de développement des bus électriques dans cinq villes.