Le360 Actualités Maroc

ع
Location immobilier

Photo d'illustration.

© Copyright : DR

Location immobilière: voici la tendance des prix observée cette année

Par Safae Hadri le 10/06/2022 à 09h04

Un début d’année atone est observé sur le marché marocain de la location immobilière longue durée. Les prix demeurent élevés pour l’ensemble des segments, en particulier dans les villes de Casablanca et Rabat. Retour sur les principales tendances du marché.

aA

Selon le tensiomètre locatif de la plateforme d’intermédiation immobilière Mubawab, un appartement vide se loue, en moyenne, à 7.200 dirhams par mois au Maroc. Une baisse de 4% du prix est observée cette année par rapport à 2021. Un appartement meublé se loue quant à lui, en moyenne, à 8.200 dirhams par mois avec une légère hausse de 1% en glissement annuel.

 

Pour les appartements proposés vides à la location, les loyers les moins chers se trouvent dans les villes de Tamesna, Safi et Ain Attig avec des montants mensuels de respectivement 1.800, 1.900 et 2.000 dirhams, tandis que les plus chers se trouvent toujours dans les villes de Rabat, Casablanca et Marrakech, avec respectivement 8.900, 7.900 et 6.500 dirhams.

Immobilier: l’offre sur le marché résidentiel en baisse, les prix augmentent légèrement 

 

S’agissant des villas, un logement de ce type vide se loue, en moyenne, à 21.200 dirhams par mois. Les analystes de Mubawab notent une hausse de 10% des prix en glissement annuel. Une villa meublée se négocie, quant à elle, en moyenne, à 21.900 dirhams par mois, une hausse des prix de 8% est observée cette année par rapport à 2021.

 

Les villas les plus chères se trouvent à Casablanca (32.400 dirhams), Rabat (28.800 dirhams) et Dar-Bouazza (20.200 dirhams). Les moins chères sont à El Jadida (11.800 dirhams), Agadir (12.100 dirhams) et Mohammedia (15.700 dirhams).

Crédits immobiliers: des taux d’emprunt très compétitifs (261436)

 

Ce trimestre, les dix quartiers stars dans la location longue durée de logements sont: Agdal (Rabat), Guéliz (Marrakech), Oulfa (Casablanca), Maârif (Casablanca), Sidi Maârouf (Casablanca), Riad (Rabat), Anfa Bourgogne Ouest (Casablanca), Aïn Sebaâ (Casablanca), Belvédère (Casablanca), Centre (Tanger), indique la plateforme d’intermédiation immobilière.

 

Finalement pour ce qui est de l’offre en superficie, après une baisse observée au 4e trimestre 2021, la moyenne des superficies au 1er trimestre 2022 suit la même tendance et marque une chute de 3 m² en glissement annuel. Quant au confort intérieur, la recherche d’appartements avec balcon ou terrasse passe de 51% à 52% et celle de villas avec piscine de 67% à 69%.