L’OCP boucle son emprunt obligataire d’un milliard de dollars | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
OCP
© Copyright : DR

L’OCP boucle son emprunt obligataire d’un milliard de dollars

Par Fahd Iraqi le 16/04/2015 à 09h45

Un an après l’émission d’un premier emprunt obligataire, le groupe phosphatier lève à nouveau un milliard de dollars sur le marché international.

aA

En avril 2014 déjà, le groupe OCP avait procédé à une émission obligataire inaugurale sur le marché international. Aujourd’hui, il remet le couvert en levant un milliard de dollars avec l’assistance de deux plus prestigieuses banques d’affaires mondiales: Barclays et Morgan Stanley. Les titres sont d’une maturité de 10,5 ans et émis à un taux d’intérêt de 4.5%. «Ce pricing très favorable fait suite à l’annonce des résultats très positifs de l’exercice 2014, ainsi qu’à un Roadshow mené avec succès par le senior management du Groupe à Londres, New York et Boston», indique un communiqué que l’OCP s’apprête à diffuser.


Cette nouvelle levée de fonds sera utilisée pour financer à moindre coût son plan de développement industriel qui consiste entre autres à multiplier par deux la capacité de production minière et par trois la capacité de production d’engrais à l’horizon 2025. «Nous nous félicitons de la réussite de cette émission de 1 milliard de dollars US, notre seconde émission obligataire à l’international, qui renforce la position d’OCP comme leader intégré sur le secteur des engrais phosphatés. Le succès de cette opération témoigne de la confiance des marchés financiers internationaux en sa stratégie et son exécution, ainsi que dans sa capacité à créer de la valeur», explique, dans le communiqué, Mostafa Terrab, Président directeur général de l’OCP.


A noter que cette opération s’inscrit dans la nouvelle stratégie de financement du groupe qui favorise le recours aux marchés des capitaux internationaux plutôt que la dette bancaire. Les financements via les marchés des capitaux représentaient, à fin 2014, près de la moitié de la dette brute de l’OCP.