Marché du travail: seul un actif occupé sur quatre bénéficie d'une couverture médicale | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
couverture médicale
© Copyright : DR

Marché du travail: seul un actif occupé sur quatre bénéficie d'une couverture médicale

Par Amine Kadiri le 19/11/2020 à 12h53

Les derniers chiffres du Haut-Commissariat au Plan relatifs au marché du travail au Maroc révèlent la précarité dans laquelle évoluent les citoyens actifs. Explications.

aA

Le marché du travail national demeure caractérisé par une faible protection des employés. Selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP), au terme du troisième trimestre 2020, seul un quart des actifs occupés (25,6%) bénéficient d'une couverture médicale liée à l'emploi.

 

Cette proportion est de 36,9% dans les villes et 9,5% à la campagne, précise le HCP dans une note d'information sur l'évolution des indicateurs du marché de travail au T3-2020.

 

La part des actifs occupés affiliés à un régime de couverture médicale s’améliore avec le niveau de diplôme, note la même source. Elle passe de 12,1% parmi les personnes n'ayant aucun diplôme à 74,2% parmi les détenteurs d’un diplôme supérieur.

HCP: le taux de chômage est passé de 8,1% à 12,3% au deuxième trimestre

 

Selon les secteurs, les actifs occupés exerçant dans l’"industrie y compris l’artisanat" enregistrent le taux de couverture médicale le plus élevé (44,5%), suivis de ceux relevant du secteur des services (37,1%), des BTP (12%) et de l’agriculture, forêt et pêche (5,6%).

 

En outre, le HCP relève que près de la moitié (46,5%) des salariés bénéficient d'une couverture médicale assurée par leurs employeurs (53,5% en milieu urbain contre 27,2% en rural et 60% parmi les femmes contre 43,4% chez les hommes).

 

Autre donnée édifiante: un peu plus de la moitié des salariés (55,1%) ne disposent d'aucun contrat formalisant leur relation avec l'employeur, alors que 25,6% disposent d'un contrat à durée indéterminée, 11,8% d'un contrat à durée déterminée et 6,2% d'un contrat verbal.

 

Les jeunes salariés âgés de 15 à 29 ans et les personnes n'ayant aucun diplôme sont les plus touchés par le travail sans contrat avec respectivement 63,4% et 72,8%.