Maroc-France: un Forum économique en décembre prochain à Paris | www.le360.ma

ع
Le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar et Geoffroy Roux de Bézieux

Le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar, s’entretient avec le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, mercredi 28 août à Paris.

© Copyright : DR

Maroc-France: un Forum économique en décembre prochain à Paris

Par Wadie El Mouden le 29/08/2019 à 13h03

L’annonce a été faite à l’issue de la réunion du président de la CGEM, Salaheddine Mezouar et CGEM et de son homologue français, Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, en marge de «La Rencontre des entrepreneurs de France».

aA

Rebaptisée «La Rencontre des entrepreneurs de France», l’université d’été du Medef tient lieu les 28 et 29 août à l'hippodrome de Paris–Longchamp, dans le 16e arrondissement.


Invité à prendre part à cet événement, le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar, s’est entretenu, lundi, avec le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux. Les numéros un des patronats du Maroc et de la France ont examiné l’état actuel et les perspectives du partenariat, notamment entre les bureaux régionaux de la CGEM et du Medef, outre le renforcement de la coopération traingulaire France-Maroc-Afrique.

 

Mezouar et Roux de Bézieux ont convenu également de se réunir en décembre prochain à Paris, dans le cadre d’un Forum économique Maroc-France.

 

CGEM. Mezouar nomme un nouveau directeur général

 

"La Rencontre des entrepreneurs de France", soit le rendez-vous de rentrée de la première organisation patronale française, symbolise l’ouverture du Medef aux débats de société et au débat démocratique en invitant des politiques, des artistes, des intellectuels qui ne sont pas forcément chefs d’entreprises.


L’édition 2019 réunit dix ministres et secrétaires d'Etat dont Muriel Pénicaud (Travail), Gérald Darmanin (Comptes publics) et Elisabeth Borne (Transition écologique), ainsi que plusieurs responsables politiques de droite, comme Nicolas Sarkozy. 

 

L'ancien président devrait intervenir sur la faiblesse des démocraties face aux régimes autoritaires.