Le360 Actualités Maroc

ع
Maroc-Israël

Les drapeaux du Maroc et d'Israël (photomontage).

© Copyright : DR

Maroc-Israël: le business doit monter en régime

Par Ismail Benbaba le 26/10/2021 à 22h44

Kiosque360. Les opérateurs économiques marocains et israéliens préparent le terrain pour une montée en puissance des relations commerciales entre les deux pays.

aA

Dans son édition de ce mercredi 27 octobre, Les Inspirations Eco s’intéresse aux relations commerciales entre le Maroc et Israël. Le journal rapporte ainsi que les deux parties ont mis les bouchées doubles, depuis la signature de l’accord de normalisation de leurs relations diplomatiques fin 2020, avec notamment l’implantation en cours au Maroc d’un groupe israélien, leader mondial de la télémédecine.

 

Outre les secteurs du tourisme et de l'artisanat, d’autres secteurs méritent d’être davantage mis en avant en vue de développer le commerce et de diversifier les flux sur l’axe Rabat-Tel Aviv. «Notre objectif est de valoriser l’énorme potentiel commercial dont regorgent les deux pays. Plusieurs secteurs sont à dynamiser: la santé numérique et les équipements médicaux, les technologies de l’eau, l’agro-technologie, le textile, l’agroalimentaire, la communication et les technologies financières, les produits chimiques, les énergies renouvelables… », explique Noa Partuk, responsable au ministère israélien de l’Economie et de l’Industrie, en charge du Moyen-Orient et de l’Afrique, lors d’un webinaire tenu le 26 octobre sur les opportunités commerciales et d’investissement en Israël.

 

Ce webinaire a été organisé par la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), en partenariat avec the Manufacturers Association of Israel (MAI), the Federation of the Israeli Chambers of Commerce (FICC) et the Israel Export and International Cooperation Institute.

 

Les Inspirations Eco indique que cette rencontre vient confirmer l’intérêt que portent les opérateurs économiques marocains au renforcement des relations d’affaires entre les deux pays. «Il faut dire que les flux commerciaux entre les deux pays étaient quasiment nuls en début d’année 2021, avec un électrocardiogramme plat. Les parties sont unanimes : toutes les conditions sont réunies pour hisser les relations économiques et commerciales entre le Maroc et Israël au rang d’un partenariat solide, pérenne et porteur de croissance partagée», explique le journal.

 

Pour le président du Conseil d’affaires Maroc-Israël, Steve O’Hana, au-delà du bilatéral, la coopération économique maroco-israélienne peut s’inscrire dans une approche multilatérale, afin de pénétrer ensemble de nouveaux marchés où chacun de nos pays est présent et compétitif.