Masen/ONEE: une synergie et de grandes avancées | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
MASEN
© Copyright : DR

Masen/ONEE: une synergie et de grandes avancées

Par Sanae El Asrawi le 09/06/2016 à 23h05 (mise à jour le 09/06/2016 à 23h39)

Kiosque360. Les infrastructures d'accès seront bientôt lancées sur Noor Midelt et Noor Tafilalet. Les détails.

aA

Masen et l'Office national de l'électricité et de l'eau potable avancent,  au même rythme, dans le développement des prochains sites du programme Noor. Les travaux d'infrastructure hors site sont sur le point de démarrer sur deux futurs complexes. L'agent solaire devrait dévoiler, dès la fin de ce mois, le prestataire qui prendra en charge la route d'accès au futur site solaire du complexe de Noor Mideltl. La première phase du projet, Noor M1, fait déjà l'objet d'un certain intérêt auprès des développeurs potentiels. La procédure a démarré en janvier dernier et semble toujours en cours puisque l'agence n'a pas encore communiqué sur les résultats de cette phase.

 

Noor M1 comprendra une ou plusieurs centrales de technologie hybride, combinant CSP et TV. Les puissances installées visées sur cette première partie du complexe tourneront autour de 400 mégawatts par centrale. Pour ce qui est du contrat de réalisation de ses projets, le schéma IPP reste évidemment privilégié. L'agence a repoussé plusieurs fois la date de dépôt des offres des potentiels développeurs intéressés par le projet. L'Office national de l'électricité et de l'eau potable vient de lancer, de son côté, l'appel d'offre sur l'étude des tracés des routes d'accès au site de trois autres centrales programmées dans le cadre de Noor Tafilalet.

 

Ce lot de centrales, d'une puissance projetée de 75 à 100 mégawatts en technologie photovoltaïque, est le premier du programme solaire déployé par l'Office. Ce plan entre dans le cadre de la nouvelle politique d'équipement de l'organisme en moyens de production d'énergie électrique. Les phases 2 et 3 de ce programme prévoient la réalisation de deux autres complexes, s Noor Atlas, d'une puissance cumulée de  200 mégawatts, et Noor Argana, d'une capacité de 100 à 125 mégawatts.

 

Si l'agence et l'Office poursuivent visiblement une conduite séparée de leurs programmes respectifs, il est certain que la synergie renforcée, annoncée il y a six mois dans le cadre du Big Bang institutionnel que connaît actuellement le secteur, est déjà opérationnelle. Les choses devraient d'ailleurs se préciser dans les prochaines semaines.