Le360 Actualités Maroc

ع
Moulay Hafid Elalamy

Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie et du commerce.

© Copyright : DR

Masques de protection: un tiers de la production reste en stock

Par Maya Zidoune le 26/04/2020 à 18h19

Kiosque360. Sur les 20 millions d’unités produites du 17 au 22 avril, seules deux tiers ont été distribuées. Et plus de 7 millions d’unités ont été retrouvées dans les stocks des distributeurs. La tutelle réagit. La mise en place d'un système de traçabilité est en vue.

aA
Moulay Hafid Elalamy décide de passer à l’offensive pour pallier les dysfonctionnements marquant la distribution des masques de protection contre le coronavirus, masques dont le port est devenu obligatoire au Maroc. «MHE convoque les intervenants et les appelle à plus de vigilance. En cette période de pandémie, le Maroc s’est distingué par sa rapide réactivité en se lançant dans la fabrication des masques, considérés comme l’un des moyens clés pour lutter contre la propagation de l’épidémie. Cependant, cette prouesse, qui a connu un fort écho à l’étranger, est entravée par un problème de logistique qui rend difficile l’approvisionnement régulier du marché local en masques subventionnés commercialisés, notamment au niveau des pharmacies», résume le quotidien L’Economiste dans son édition du lundi 27 avril.
 
Le ministre de l’Industrie a convoqué, mercredi dernier, les représentants des grossistes pharmaceutiques et ceux du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens. «Une rencontre qui a permis de faire le point sur les dysfonctionnements qui entravent l’opération de distribution et de commercialisation», lit-on.
 
Le plus étonnant, c’est qu’il ne s’agit pas d’un problème de production. Sur les 20,4 millions de masques mis à la disposition des grossistes pharmaceutiques entre le 17 et le 22 avril dernier, seules 13,3 millions d'unités ont été livrées aux officines. 
 
«7,1 millions de masques sont restés dans les stocks des 8 plateformes de répartition qui couvrent les régions du pays», précise une source au ministère de l’Industrie citée par le quotidien et arguant qu’il est de fait inconcevable qu’à  Fès, un stock de 1,2 million de masques n’ait pas été écoulé; idem à Rabat avec près d’un million d’unités.
 
«En principe, la distribution devrait relever des grossistes pharmaceutiques composés de 53 sociétés couvrant tout le territoire du Royaume», indique L’Economiste. La rencontre a permis à MHE de remettre de l’ordre dans les rangs. Pour en sortir, la mise en place d’un système de traçabilité rigoureux de toute la chaîne, de la production à l’arrivée des masques dans les officines en passant par les plateformes de distribution, est en vue. En attendant, la capacité actuelle de production est d’environ 6,8 millions de masques par jour dont le grand lot, soit près de 4,5 millions de masques, est assuré par deux opérateurs. Dans les prochains jours, les prévisions font état d’une production qui devrait atteindre 8 millions de masques par jour.