Le360 Actualités Maroc

ع
agence bancaire

Une agence bancaire à Casablanca.

© Copyright : DR

Mécanisme, objectifs, périmètre… Ce qu’il faut savoir sur la prochaine entrée en vigueur du virement instantané

Par Amine Kadiri le 13/10/2021 à 12h10

Une source de Bank Al-Maghrib apporte de nouvelles précisions sur le projet de mise en œuvre du virement instantané entre banques, dont la mise en production est prévue fin 2021.

aA

C’est une véritable petite révolution qui attend les usagers des services bancaires au Maroc: le virement instantané au Maroc deviendra fonctionnel fin 2021. L’annonce a été faite par Bank Al-Maghrib dans son dernier rapport sur les infrastructures des marchés financiers au Maroc, récemment publié.

 

Sollicitée par Le360, une source de la Banque centrale apporte davantage de précisions concernant ce dispositif, et sur la manière dont il va fonctionner. «Le virement instantané est défini comme une opération où la transmission du message de paiement et la disponibilité des fonds dans le compte du bénéficiaire s’effectue en quasi-temps réel (avec un léger différé de quelques secondes et sur une base de 24/7. Ce virement peut être initié depuis les sites physiques de la banque du client ou son application mobile bancaire», explique notre source.

 

D’un point de vue technique, c’est le Groupement pour un système interbancaire marocain de télécompensation (GSIMT), l’organisme en charge de la gestion des instruments de paiement au Maroc, qui assurera la gestion du système.

Bank Al-Maghrib: le virement instantané entre banques sera déployé avant la fin de l’année 2021

 

«Techniquement, le GSIMT qui va gérer le système de virement instantané, après avoir reçu l’ordre de paiement, notifie en temps réel la banque destinataire de la transaction pour que cette dernière crédite le compte de son client bénéficiaire. Parallèlement, la banque émettrice débite son client et l’informe de l’aboutissement de la transaction. Le règlement des positions des banques participantes au système se font, par la suite, sur une base compensée et en différé», explique-t-on à Bank Al-Maghrib.

 

Concernant la genèse de ce projet, et ses objectifs, notre source rappelle que «l’initiative du virement instantané a été lancée par le GSIMT en 2019, sous l’impulsion de Bank Al-Maghrib. En effet, les banques centrales, en plus de leur fonction de surveillance des systèmes et moyens de paiement, assurent un rôle de catalyseur du marché et contribuent ainsi au développement du marché des paiements par la mise en œuvre notamment des paiements instantanés».

 

«C’est dans ce cadre, ajoute cette même source, que Bank Al-Maghrib a mené en 2018 une étude portant sur les caractéristiques des systèmes de paiement instantané à l’international, leur gouvernance, le cadre légal qui les régissent et les aspects opérationnels et techniques qui les spécifient».

 

Selon notre source, le virement instantané est un projet ayant deux principaux enjeux: d’une part l’accroissement de la rapidité des processus de paiement et la prolongation des heures d’activité à travers la modernisation des plateformes technologiques existantes et, d’autre part, la convergence vers les normes internationales en matière de paiement de détail.

 

En définitif, «le virement instantané va permettre le développement d'un marché des services de paiement sain et compétitif et créer les conditions nécessaires à l'amélioration des services fournis aux clients», fait savoir notre source.

Secteur bancaire: Bank Al-Maghrib va lancer un comparateur des tarifs et dates de valeur

 

Cette dernière apporte également des précisions à propos du champ d’application de ce dispositif: «initialement, le projet avait commencé uniquement avec les banques qui participent déjà au niveau du GSIMT. Dans un souci de démarrage du projet dans les délais, le virement instantané sera proposé dans un premier temps par les banques et sera généralisé par la suite aux établissements de paiement». Il est à noter que le périmètre du projet ne concerne que les paiements domestiques, les virements réalisés avec des banques étrangères en sont donc exclues.

 

Reste à savoir qu’elle sera le sort des dates de valeur, qui deviennent en principe obsolètes avec l’instantanéité des virements. Seront-elles supprimées? «Ce sujet est en cours d’étude pour l’ensemble des moyens de paiement», répond la même source.

 

Pour rappel, le virement instantané entre deux banques de la place, en l’occurrence entre CIH Bank et CFG Bank, est déjà proposé depuis 2018. Le projet mené par BAM avec le GSIMT vise donc à le généraliser à l’ensemble du système bancaire national.