Morocco Mall: qu'adviendra-t-il de Tati ? | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Tati Ok
© Copyright : DR

Morocco Mall: qu'adviendra-t-il de Tati ?

Par Imane Azmi le 28/02/2017 à 13h35 (mise à jour le 28/02/2017 à 13h59)

Le groupe français Eram est en passe de céder l'une de ses enseignes, Tati. Récemment implanté à Casablanca, à travers un contrat d'exclusivité avec le groupe Aksal, Tati-Maroc risque-t-il de faire les frais de ce rachat ?

aA

L’enseigne discount Tati, présente à Casablanca depuis le mois d’août 2016, au sein du Marroco Mall pourrait subir les conséquences de la mise en vente de la marque par le groupe Eram.

 

Le groupe Aksal, dirigé par Seloua Akhannouch, en inaugurant un magasin Tati avait trouvé la parade pour remplacer les Galeries Lafayette.

 

Morocco Mall: l'installation de Tati se confirme... celle de Maisons du Monde aussi

 

Depuis deux jours, la presse française spécialisée se fait l’écho de l’information selon laquelle le groupe Eram propriétaire notamment de la marque Tati a mandaté une banque d’affaires afin de trouver un repreneur.

 

Ce 28 février, l’AFP reprend l’information et précise que «le groupe français Eram a engagé une banque pour trouver "des solutions" pour son enseigne discount textile Tati et deux autres marques de sa filiale Agora Distribution, selon une source du secteur confirmant des informations de presse».

 

Pour sa part, Reuters annonce que «le groupe Eram a mis en vente Tati, pionnier du discount textile en France, qui creuse ses pertes après avoir été distancé par la concurrence dans un marché de l'habillement très difficile».

 

Contactée par le360, une source autorisée auprès du groupe Aksal, qui avait décroché en 2016, «l’exclusivité pour développer en Afrique cette chaîne de magasins qui aspire à se déployer sur le continent», déclare «ne pas être courant de cette information et que pour l’instant, il n’y a pas de répercussions sur le magasin marocain du Marocco Mall».

 

Vidéo. Morocco Mall: mouvement d'hystérie à l'ouverture de Tati

 

Cet interlocuteur nous a promis de revenir vers nous si les choses se précisaient.

 

Toujours est-il que selon les agences de presse, «plusieurs marques d'intérêt» ont d'ores et déjà été enregistrées.

 

Le site spécialisé fashionnetwork.com indique quant à lui que «l'annonce de la recherche d'un repreneur a été faite vendredi lors d'un comité d'entreprise».

 

L’agence Reuters rappelle par ailleurs que «l'enseigne créée par Jules Ouaki en 1948 et reconnaissable à son imprimé vichy rose et blanc, avait déjà fait l'objet d'un mandant de vente en 2015, qui n'avait pas abouti».

 

Actuellement, c’est la société Agor Distribution, filiale du groupe Eram qui regroupe les enseignes Tati, Fabio Lucci et Giga Store et emploie près de 1.700 salariés dans 140 magasins.

 

L'enseigne Tati, reprise en 2007 par Eram, est présente en Algérie (1 magasin), en Arabie saoudite (3), au Bahreïn (1), aux Émirats arabes (1) et au Maroc (1 magasin) depuis août 2016.