Nouvel investissement de l’espagnol CEPSA au Maroc | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
station CEPSA

Station CEPSA. 

© Copyright : DR

Nouvel investissement de l’espagnol CEPSA au Maroc

Par Bouchaib El Yafi le 30/06/2020 à 14h47 (mise à jour le 30/06/2020 à 14h57)

CEPSA acquiert 40% de la participation du holding marocain Majdaline dans Sorexi et Bitulife, deux des principaux producteurs d'asphalte dans le pays. L’investissement vient s’ajouter à sa joint-venture avec le groupe Derhem, qui investira 1,4 milliard de DH dans 100 stations-service d'ici 2025.

aA

CEPSA consolide ses positions au Maroc. Après sa joint-venture montée avec le groupe Derhem en octobre 2019 pour développer 100 stations-service d'ici 2025, l’espagnol vient d’acquérir 40% de la participation de Majdaline dans Sorexi et Bitulife, deux des principaux producteurs et distributeurs d'asphalte et de revêtements bitumineux pour le secteur de la construction de routes et de bâtiments.

 

Le Maroc a une consommation annuelle estimée à 380.000 tonnes de bitume et l'Espagne est le principal exportateur de ce produit vers le Royaume. Les deux sociétés acquises par CEPSA peuvent stocker plus de 45.000 tonnes de ces produits de revêtements.

 

Carburants: c’est parti pour le magnat Derham et son allié espagnol Cepsa

 

CEPSA souligne dans son communiqué de ce mardi 30 juin 2020 sa forte volonté de consolider sa position parmi les principaux acteurs de l'énergie au Maroc. En octobre 2019, l’espagnol avait déjà annoncé vouloir investir, aux côtés du groupe Derhem, plus de 1,4 milliard de DH dans le développement de 100 stations-service à travers tout le pays.

 

Cette alliance renforce la présence internationale de CEPSA au Maroc, «pays clé pour l'entreprise, en raison de son fort potentiel de croissance et de sa proximité avec l'Espagne», souligne le communiqué du groupe. Pierre-Yves Sachet, son directeur de la zone de croissance commerciale et stratégique, a déclaré que «cette acquisition est l'une des principales opérations de développement externe du groupe en 2020».

 

Pour sa part, Aniss El Bied, fondateur et PDG de Majdaline Holding, a annoncé que «le fait qu'une entreprise comme CEPSA ait choisi de rejoindre notre groupe à travers cette implication montre l'intérêt que suscite notre pays en tant que centre d'investissement industriel».