Le360 Actualités Maroc

ع
Berkane - Arboriculture - Oranges Navel - Oriental - Moulouya

Pour la récolte de l’année 2021-2022, malgré des conditions climatiques peu favorables, la production d’oranges navel devrait atteindre 159.000 tonnes.

© Copyright : Mohammed Chellay / Le360 (capture image vidéo)

Oriental: l’orange Navel, la reine des agrumes qui dynamise l’économie de la région

Par Mohammed Chellay le 23/01/2022 à 20h05

Dans les fermes agrumicoles du bassin de la Moulouya, la récolte d’oranges Navel bat son plein, a constaté Le360. La production de cette variété d’oranges très prisée joue un rôle économique et social majeur dans la région de Berkane et de Nador, procurant travail et revenus à de nombreux ménages. Les chiffres.

aA

Selon Ahmed Al Amrani, ingénieur agronome au sein de l’Office régional de mise en valeur agricole de la Moulouya, l’orange Navel présente plusieurs avantages, dont une précocité dans sa récolte et un rendement élevé. Elle est également très prisée par les consommateurs du monde entier qui apprécient ses qualités gustatives et nutritives.

 

Pour la récolte de l’année 2021-2022, malgré des conditions climatiques peu favorables, la production d’oranges navel devrait atteindre 159.000 tonnes. Au total, la production d'agrumes au niveau du périmètre irrigué de la Moulouya devrait atteindre un volume d’environ 460.000 tonnes, en hausse de 10% par rapport à la saison précédente, d’après les statistiques de la Direction régionale de l’Agriculture.

 

La superficie cultivée d’agrumes dans le périmètre irrigué de la Moulouya, a atteint cette année, 21.600 hectares, ce qui représente 17% des superficies dédiées aux mêmes cultures au niveau national. 25% du périmètre irrigué de la Moulouya est occupé par la culture d’agrumes, précise la Direction régionale de l’Agriculture.

 

Par ailleurs, le secteur agrumicole a enregistré dans la région de Berkane, ces dernières années, une grande avancée dans le domaine de l’irrigation contrôlée, avec une superficie équipée en goutte-à-goutte représentant actuellement 80% de la surface totale destinée aux agrumes.

Oriental: la culture de la grenade en pleine expansion

 

L’agrumiculture a un impact très positif sur l’économie locale et nationale, avec une valeur ajoutée de 1,2 milliard de dirhams, représentant 23% de la valeur globale de la production végétale, ce qui permet de générer plus de 2,8 millions de journées de travail par an au niveau des fermes et des stations de conditionnement et d’emballage.

 

En outre, cette production contribue aux rentrées en devises vu que les agrumes représentent 57% du volume global des produits d’origine végétale destinés aux marchés extérieurs.

 

Malgré le faible taux de pluviométrie et l’insuffisance des eaux des barrages et des autres ressources hydriques, les efforts des autorités et des agriculteurs, ont permis d’augmenter le rendement de la production dans la région, où elle est passée en 2020-2021 de 18 tonnes à 22 tonnes par hectare.