Le360 Actualités Maroc

ع
Paiement mobile
© Copyright : DR

Paiement mobile M-wallet: 443 millions de dirhams de transactions en 2020

Par Fayçal Ismaili le 29/09/2021 à 21h21 (mise à jour le 29/09/2021 à 21h30)

Kiosque360. Le paiement mobile M-wallet a porté sur 1,4 million d'opérations en 2020, soit un montant de 443 millions de dirhams, d’après le rapport annuel sur «les infrastructures des marchés financiers et les moyens de paiement, leur surveillance et l’inclusion financière» de Bank Al- Maghrib.

aA

Dans son rapport annuel sur «les infrastructures des marchés financiers et les moyens de paiement, leur surveillance et l’inclusion financière», Bank Al-Maghrib dévoile les premiers indicateurs du paiement mobile M-wallet. Ainsi, en 2020 1,4 million d'opérations ont été enregistrées pour un montant de 443 millions de dirhams, comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 30 septembre.

 

En volume, 51% des échanges ont été effectué par des M-wallets émis par des établissements de paiement, 49% par des M-wallets adossés à des comptes bancaires. En valeur, 35% des transactions ont été réalisées par les M-wallets des établissements de paiement et 65% par les M-wallets émis par les banques.

 

Concernant le volume des échanges de M-wallets adossés à des comptes bancaires, le paiement s’élève à 70%, le transfert à 19% et le retrait GAB à 10%. Quid de la répartition en valeur? «Pour les établissements de paiement, ce sont les transferts de personne à personne qui représentent la part la plus importante (63%), alors que les paiements représentent 35% du total des transactions, suivis des retraits GAB (2%)», révèle Bank Al Maghrib dans son rapport.

 

Quant aux transactions des M-wallet émises par les banques, elles sont dominées par les transferts à hauteur de 54%, suivis par les retraits GAB (26 %) et les paiements (20%), rappporte le journal qui met également en avant la progression du stock des M-wallets de 248%, soit 2,44 millions de M-wallets en décembre 2020 contre 700 000 en janvier 2020. L'explication de cette performance est «fortement corrélée à l’évolution des ouvertures des comptes de paiement émis par des établissements de paiement», explique la banque centrale, précisant que «le stock de ces comptes a atteint 2,66 millions en 2020 contre 491.545 en 2019».