Paiement sans contact: le Maroc tire le business en Afrique du Nord | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
e-commerce
© Copyright : DR

Paiement sans contact: le Maroc tire le business en Afrique du Nord

Par Ismail Benbaba le 06/10/2020 à 00h06

Kiosque360. En matière de paiement sans contact en Afrique du Nord, c’est le Maroc qui tient le peloton de tête. Ce mode de transaction gagne de plus en plus de terrain dans la région, et c’est notamment grâce aux performances du Royaume.

aA

Le Maroc mène la danse en Afrique du Nord en matière de paiement sans contact, rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans sa livraison de ce mardi 6 octobre. Le journal précise que ce mode de transaction gagne de plus en plus de terrain dans la région, même s’il ne représente encore que 6,4% du total des transactions. On apprend que cette croissance est notamment tirée par le Maroc, qui a vu les paiements sans contact passer de 9% en mai 2020 à 12% en juin 2020. Et, selon Visa qui observe cette évolution dans son analyse de la tendance de la vente au détail en ce contexte de pandémie, il y a de quoi être optimiste.

 

Au sujet du développement du paiement sans contact au Maroc, on apprend que la rénovation et l’approvisionnement de la maison, ainsi que les pharmacies, font partie des catégories de vente au détail physique non alimentaire qui ont connu la plus forte croissance des ventes. «Lors de sa participation au webinaire Future Retail Experience, Visa a relevé que les commerçants ayant adopté le paiement en ligne et les systèmes de paiement sans contact ont pu mieux résister à l’adversité économique. Cette rencontre a été une occasion pour souligner l’apport de l’intégration transparente entre les expériences en magasin et celles en ligne pour les commerçants de détail», précise le journal, ajoutant que le développement de ce mode de paiement passe par le renforcement de la convergence entre les canaux numériques et physiques. «En tant que société qui permet des paiements numériques dans plus de 61 millions de commerces dans le monde, nos données montrent que, bien que le commerce électronique occupe désormais une plus grande place, les magasins physiques ont continué à voir leurs ventes augmenter. Mais le virus a radicalement modifié la façon dont les gens font leurs achats, et il est plus important que jamais d’offrir aux clients une expérience multicanal», relève Akshay Chopra, vice-président de l’innovation et du développement de Visa dans la zone CEMEA.

 

«Parmi les principales tendances révélées lors de cette visioconférence, on note la résistance du commerce de détail physique en cette conjoncture de pandémie. Selon les données couvrant les six mois de l’épidémie, les magasins physiques  continuent de représenter la majorité des volumes de vente en dépit de la trajectoire ascendante du commerce électronique», conclut le journal.