Le360 Actualités Maroc

ع
produits du terroir
© Copyright : DR

Produits du terroir: paré pour le décollage

Par Ismail Benbaba le 13/02/2019 à 00h29

Kiosque360. L’Agence pour le développement agricole (ADA) met tout en œuvre pour accélérer le développement des produits du terroir. Pas moins de 500 millions de DH ont déjà été mobilisés.

aA

Les produits du terroir sont en train de se structurer, nous apprend L’Economiste, dans sa publication du jour. Le quotidien rappelle en premier lieu qu’il y a une stratégie lancée en 2012 dans le cadre du Plan Maroc Vert pour le développement de la commercialisation des produits du terroir et dont le pilotage a été confié à l’Agence pour le développement agricole (ADA).

 


Aujourd’hui, il va sans dire que ce plan commence à porter des fruits. El Mahdi Arrifi, DG de l’ADA, cité par le journal, explique que plusieurs programmes ont été lancés et que leur réalisation a nécessité une enveloppe de 500 millions de DH. Un investissement qui a d’ailleurs permis de mettre en place et d’équiper un certain nombre de centres de valorisation des produits du terroir.

 


De même, on apprend que des opérations de mise à niveau et de renforcement des capacités des producteurs ont été financées. Soulignons que l’agence a fortement soutenu la promotion de ces produits et aussi dirigé quatre programmes de mise à niveau de groupements de producteurs de produits du terroir. De même, l’ADA a mis en place un label collectif «Terroir du Maroc» comme marque collective propriété du ministère de l’Agriculture.

 


L’Economiste indique que les quatre programmes lancés ont permis de toucher 180 groupements, représentant près de 600 coopératives comptant au total pas moins de 18000 petits agriculteurs.

 


On apprend qu’au total, le nombre de bénéficiaires dépasse largement les 30000 personnes dont 33% sont des femmes. Sur la promotion de la commercialisation, L’Economiste souligne le succès des actions menées sur le marché local et à l’export également, mettant en exergue la réussite du marché solidaire ouvert à Oasis à Casablanca. Il s’agit en effet d’un projet lancé sous l’initiative de la Fondation Mohammed V pour la solidarité.

 


Force est de remarquer aussi que 121 coopératives composée de 4315 adhérents commercialisent leurs produits au niveau des surfaces de deux enseignes (Label’ Vie/Carrefour et Marjane).