Projet de ligne ferroviaire Marrakech-Agadir: l'étude de faisabilité en cours de finalisation | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
LGV

Al Boraq. La LGV la plus rapide d'Afrique et du monde arabe. 

© Copyright : DR

Projet de ligne ferroviaire Marrakech-Agadir: l'étude de faisabilité en cours de finalisation

Par Mohamed Chakir Alaoui le 07/11/2019 à 12h45 (mise à jour le 07/11/2019 à 13h09)

Le projet de la ligne ferroviaire entre Marrakech et Agadir, annoncée par le roi Mohammed VI hier, dans son discours du 6 novembre 2019, fait actuellement d'objet d'une étude de faisabilité. Ses principaux axes ont d'ores et déjà été approuvés par l'ONCF, a appris Le360 de sources concordantes.

aA

Cette étude "est en cours de finalisation dans le cadre du Plan Maroc rail, courant jusqu’en 2040. Le projet Marrakech-Agadir concerne une ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) car les trains dits de grande ligne ne sont plus rentables sur le plan investissements et recettes", a souligné un expert de l’Office national des chemins de fer (ONCF), interrogé par Le360.

 

La deuxième phase, plus délicate et plus importante -avant le lancement des travaux du projet- concerne le financement. "C'est une équation qui reste encore à résoudre", affirment nos sources.

Discours royal: liaison ferroviaire vers Marrakech, voie express vers Dakhla...Agadir bientôt nouveau centre économique

 

Dans son discours hier soir, mercredi 6 novembre 2019, à l'occasion du 44e anniversaire de la Marche Verte, le roi Mohammed VI a appelé à la réalisation de la ligne ferroviaire entre Marrakech et Agadir, ainsi qu'à la construction d'une voie express entre Agadir et Dakhla.

 

Au sujet de ce projet, le ministre de l'Equipement, Abdelkader Amara, avait déclaré, interrogé par Le360, que des experts de son département doivent se rendre à Dakhla pour examiner avec la Région les moyens de construire cette route à double voie.

 

Ces deux décisions, annoncées hier soir par le souverain dans son discours, ont été accueillies avec satisfaction dans les milieux politiques et par les Marocains en général.

Al Boraq: le Maroc dans le Top 10 de la vitesse, 18ème pays à disposer de la LGV

 

Rappelons que le souverain avait déjà évoqué ce projet d'une ligne ferroviaire transsaharienne. C'était voici trois ans, dans son discours commémoratif de la Marche Verte, le 6 novembre 2015. 

 

"Nous avons le rêve de construire la ligne de chemin de fer de Tanger à Lagouira afin de connecter le Maroc à l'Afrique et nous prions Dieu pour qu'il nous aide à trouver les moyens financiers pour compléter la ligne ferroviaire entre Marrakech et Lagouira", avait alors dit le roi Mohammed VI.