Le360 Actualités Maroc

ع
Acaps

Siège de l'Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale à Rabat.

© Copyright : DR

Régimes de retraite: sous l’effet du Covid-19, le nombre des cotisants baisse de 4,1%

Par Majda Benthami le 13/01/2022 à 20h22

Les actifs cotisants couverts par les régimes de retraite de base ont atteint 4,5 millions de personnes en 2020, en baisse de 4,1% par rapport à 2019, indique l'Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) dans son dernier rapport présenté au chef du gouvernement ce mercredi 12 janvier 2022.

aA

Présenté par le président par intérim de l’ACAPS, Othman Khalil El Alamy, le rapport précise que ce repli est dû principalement à la diminution des actifs de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) de 6,7%, suite aux répercussions de la crise sanitaire sur le marché de l'emploi. 

 

Le taux de couverture s'est situé ainsi à 42,4% de la population active occupée en 2020 contre 42,5% une année auparavant, soit une baisse de 0,1 point par rapport à 2019, fait savoir le rapport. 

Déséquilibre, sous-tarification… Les régimes de retraites au Maroc de plus en plus fragiles

 

L’effectif des bénéficiaires de ces régimes a enregistré, quant à lui, une hausse de 5,4% pour s’établir à 1,5 million de personnes dont 69,4% de retraités et 30,6% de bénéficiaires de pensions de réversion (conjoints et orphelins). 

 

Pour ce qui est de la situation financière de ces régimes, le rapport de l’ACAPS note que les cotisations collectées par les régimes de retraite se sont élevées à 51,2 milliards de dirhams (dont 82,8% au titre des régimes de base) en hausse de 3,9% par rapport à l’exercice précédent.

ACAPS: à cause de leur non-respect des dispositions réglementaires, 167 intermédiaires d’assurances sanctionnés en 2020

 

Les prestations servies par ces régimes ont atteint 59 milliards de dirhams, dont 53,2 milliards au titre des régimes de base, soit une progression de 10,5% par rapport à 2019.

 

La situation financière des régimes de base s’est ainsi dégradée en 2020 en enregistrant un déficit technique de 10,8 milliards de dirhams contre 7,1 milliards en 2019.

 

Avec un solde financier excédentaire de 10,9 milliards de dirhams en 2020, en progression de 1,7% par rapport à 2019, le solde global a enregistré un déficit de 500 millions de dirhams contre un excédent de 3,3 milliards de dirhams sur l’exercice précédent.