Sidattes souffle sa dixième bougie | www.le360.ma

ع
Sidattes
© Copyright : DR

Sidattes souffle sa dixième bougie

Par Fayçal Ismaili le 09/10/2019 à 19h28

Kiosque360. Le salon sera une occasion de révéler l’implication de tous les acteurs du secteur dans le développement de la filière des dattes et de rappeler le rôle moteur de cette activité dans l’économie oasienne et la promotion et création d’emplois.

aA

«Palmier dattier, levier de l’emploi et pilier de l’économie oasienne» est le thème choisi pour le 10è Salon international des dattes d’Erfoud (Sidattes-2019), peut-on lire dans les colonnes du quotidien Aujourd’hui le Maroc, dans sa livraison du 10 octobre.

 

Le Sidattes-2019, qui marque une décennie d’ancrage, réunira plus de 200 exposants venant de 15 pays, outre le Maroc. Un programme riche a été concocté pour cette édition avec un large éventail d’activités, dont des conférences et ateliers scientifiques, des animations pédagogiques et ludiques, des présentations folkloriques, des dégustations de produits locaux et des concours, ainsi que des circuits touristiques pour faire découvrir aux visiteurs la diversité et la richesse de la région. Les nouvelles technologies et la nano-irrigation, les techniques de valorisation des sous-produits du palmier dattier, le conditionnement et l’énergie solaire sont parmi les sujets qui seront traités à cette occasion.

 

Carrefour de référence pour les professionnels de la filière phoenicicole, le Sidattes est une plateforme incontournable de rencontres, d’échange et de commercialisation. En outre, le Sidattes sera une occasion de révéler, encore une fois, l’implication de tous les acteurs du secteur dans le développement de la filière des dattes, tout en rappelant le rôle moteur de cette activité dans l’économie oasienne et dans la promotion et création d’emplois.

 

Cette édition, à laquelle sont attendus plus de 80.000 visiteurs, viendra également mettre en avant le rôle majeur de la filière phoenicicole dans le développement de l’économie oasienne, son soutien à l’essor d’une agriculture équitable et durable au Maroc, la préservation de plus de 12.000 emplois et sa contribution à hauteur de 60% dans la formation du revenu pour plus de 2 millions de citoyens dans les zones oasiennes.