Tata arrête la production de la voiture la moins chère du monde | www.le360.ma

ع
Nano Tata
© Copyright : DR

Tata arrête la production de la voiture la moins chère du monde

Par Rachid Al Arbi le 20/08/2018 à 21h49

Kiosque360. C’est fini pour la Nano de Tata. La production de la voiture la moins chère du monde va être arrêtée cet été. Une erreur de cible est à l’origine de son échec.

aA

Elle est certainement le flop le plus retentissant du monde de l’automobile. La Nano de Tata Automobile n’a vraisemblablement pas trouver preneurs. Ou plutôt à peine: 3 exemplaires ont été vendus dans le monde depuis le début de l’année. Au point de pousser le constructeur a arrêté la production cet été. Les Echos ainsi que Le Figaro consacrent un place importante au véhicule low-cost (1.500 euros) qui aurait du révolutionner le monde de l’automobile.

 

Lancée en 2008, Tata Nano était présentée comme la voiture la moins chère du monde. Elle ne disposait, comme le rappelle Le Figaro, ni de chauffage, ni de ventilation, encore moins d’airbargs et était équipée d’un petit moteur de deux cylindres ne développants même pas 40 chevaux. Il n’empêche que le potentiel était important. En effet, le constructeur indien avait misé sur le faible pouvoir d’achat des indiens pour écouler son véhicule dont il estimait pouvoir vendre 1 million par an. Il n’en a rien été puisque les ventes ont a peine atteint 100.000 au cours des 30 premiers mois et n’ont pas dépassé 75.000 unités en 2012 après un léger face-lift. Depuis, c’est l’hécatombe.


Si l’une des causes de cet échec commercial s’est matérialisée dans les quelques soucis techniques de ses débuts, c’est véritablement son positionnement marketing qui a précipité sa chute. La voiture présentée à son lancement comme la moins chère au monde est rapidement devenue la voiture du pauvre. Ce qui a constitué un élément de rejet par le consommateur indien. Tata a semble-t-il raté sa cible avec Nano. Les Echos estime que le véhicule aurait pu rencontrer du succès en Europe s’il avait été introduit comme initialement prévu.