Taux des crédits: les banques serrent la ceinture | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Les 3 premières banques marocaines

Attijariwafa bank, Groupe Banques Populaires et BMCE Bank

© Copyright : DR

Taux des crédits: les banques serrent la ceinture

Par Younès Tantaoui le 08/06/2016 à 13h30 (mise à jour le 08/06/2016 à 13h42)

La concurrence entre les banques de la place les a engagées dans une course vers la réduction des taux. Or, dans un contexte où la demande ne se reprend pas, cela devient inquiétant pour le secteur. D'où cet accord pour fixer des seuils en-dessous desquels les taux ne peuvent pas descendre.

aA

La baisse des taux que connaît le secteur des crédits depuis plusieurs mois ne plaît vraiment pas aux banques. Selon les informations de Le360, dans le cadre des travaux en commission au sein du Groupement professionnel des banques marocaines (GPBM), les DG des banques de la place se sont mis d’accord sur la mise en place de seuils minimum en-dessous desquels les taux ne peuvent descendre. C'était lors d'une réunion tenue il y a à peine quelques jours.

 

Cette décision a été prise dans un contexte où la demande des crédits est en nette baisse alors, qu’en parallèle, les banques se sont engagées dans une folle course à la baisse des taux pour faire la différence face à la concurrence. Pour illustration, il suffit de rappeler que les taux appliqués sur les crédits à la consommation ou les crédits à l’immobilier sont actuellement au plus bas depuis 2008.

 

D’une manière plus globale, le taux moyen des crédits, toutes catégories confondues, s’est établi à 5,55%, soit une baisse de 30 points de base en un an. Le hic dans l’histoire est que malgré ces efforts au niveau des taux, cela ne permet pas de relancer la demande de crédit. Au final, les banques se retrouvent doublement pénalisées.

 

Selon nos sources, plusieurs établissements de la place ont commencé à appliquer une nouvelle grille des taux à partir de lundi dernier.