Tourisme interne: comment relancer la machine? | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
tourisme marrakech
© Copyright : Dr

Tourisme interne: comment relancer la machine?

Par Ismail Benbaba le 12/05/2020 à 21h32

Kiosque360. Les professionnels du secteur touristique réfléchissent à la relance du tourisme interne. Les CRT viennent de proposer un plan qu’ils ont remis à la ministre du Tourisme, Nadia Fettah.

aA

Le tourisme interne souffre énormément de la crise du Covid-19 et sera le dernier à redémarrer, rapporte L’Economiste dans son édition de ce mercredi 13 mai. Pour le journal, qui revient sur la récente visioconférence avec la ministre du Tourisme, Nadia Fettah, même si le secteur a été vraiment touché, il n’en demeure pas moins que cette pandémie lui offre une opportunité pour rebondir et retrouver sa vigueur. «Cette crise est l’occasion de nous unir autour d’un ensemble de mesures concrètes à même de préparer la reprise», estime Aziz Lebbar, président du CRT de Fès, cité par le journal qui ajoute que ce dernier a d’ailleurs remis une proposition pour la relance du secteur.

 

Toutefois, la ministre estime que ce n’est pas le moment de traiter les problèmes historiques du secteur, mais plutôt de prioriser les demandes pour acter la relance. Le quotidien souligne que la seule solution concrète et pérenne, pour l’heure, est de tout miser sur le marché national et d’en faire une véritable priorité à l’avenir.

 

La reprise du tourisme international sera lente et n'est surtout pas pour les tous prochains mois. En attendant, Marrakech devra trouver un moyen de s’adapter à la nouvelle donne. Le journal indique que l’activité sera principalement orientée vers le tourisme interne, qu’il ne faudra jamais considérer comme une soupape. L’Economiste estime aussi que les opérateurs devraient revoir leurs offres en les adaptant au marché interne, avec des packages «all inclusive» en faveur des touristes nationaux. Notons que les professionnels proposent, pour l’heure, l’élaboration d’un programme sous le slogan «Consommer marocain». De même, les professionnels soulignent que les packages doivent prendre en considération la baisse du pouvoir d’achat, et ce pour toutes les destinations.

 

A noter que la reprise du tourisme est tributaire des transports publics. De même, la RAM devra proposer une tarification avantageuse. Aussi, les professionnels appellent-ils à la création d’un fonds spécial dédié à la relance du tourisme interne. Les banques et les entreprises seront également mises à contribution.