Le360 Actualités Maroc

ع
Marrakech - Tourisme - Jamaâ El Fna - Touristes - Relance du tourisme

Des touristes se promènent sur la place Jamaâ El Fna à Marrakech, le 12 mai 2022.

© Copyright : FADEL SENNA / AFP

Tourisme: les réservations pour la fin d’année explosent

Par Nabil Ouzzane le 23/11/2022 à 22h26

Kiosque360. C’est peut-être la meilleure fin d’année qui s’annonce au Maroc depuis l’arrivée de la crise Covid pour le tourisme. Le secteur est en passe d’atteindre son niveau prépandémique. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Les Inspirations Eco.

aA

La fin d’année sera bonne pour le secteur touristique. Les réservations sont bien parties pour battre le record de celles de 2019, indique le quotidien Les Inspirations Eco dans son édition du jeudi 24 novembre, citant Mustapha Amalik, secrétaire général de l’Association de l’industrie hôtelière de Marrakech (AIH).

«Est-ce qu’on va battre le record des réservations de 2019? Nous sommes bien partis pour atteindre cet objectif alors qu’on s’approche de la fin d’année, considérée comme dernière haute saison. Même si elle reste encore courte, les destinations comme Marrakech sont très prisées durant cette période», s’enthousiaste-t-il. Seul hic, une tendance vers des réservations de dernière minute, les touristes préférant attendre quelques jours, voire quelques semaines, avant de se décider.

 

«Pour une destination comme la nôtre, c’est la diversification du produit qui fait la différence ainsi que d’autres spécificités que nos concurrents n’ont pas», ajoute Amalik, convaincu que le Maroc peut se prévaloir de nombreux atouts bien que, partout dans le monde, l’industrie du tourisme est en passe d’atteindre son niveau prépandémique d’ici la fin de l’année 2022.

 

Le taux de récupération du tourisme au Maroc a atteint 80% à fin octobre 2022. Mieux, ce taux est supérieur à celui réalisé au niveau mondial qui s’établit à 70%, s’était réjouie récemment Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme qui répondait à une question portant sur la stratégie de promotion du tourisme, lors d’une séance de questions orales à la Chambre des conseillers.

 

«En plus du taux de récupération satisfaisant, le niveau des retombées des recettes touristiques en devises, qui se sont élevées à 103% à fin septembre, et ce, par rapport à l’avant-Covid, est aussi encourageant», indique le quotidien.

 

Pour la ministre, ces bonnes performances du secteur du tourisme témoignent de la bonne gestion de la crise de la pandémie dont a fait preuve le Royaume qui a ainsi permis de renforcer la crédibilité du Maroc à l’échelle internationale. Elles sont également le fruit du soutien consacré par l’État au secteur dans le cadre du plan d’urgence, des opérations de commercialisation, de promotion et de garantie d’un grand nombre de sièges pour les destinations touristiques nationales ainsi que de l’adhésion totale des professionnels du secteur et des partenaires.

 

Rappelons que l’Exécutif avait mobilisé une enveloppe de 2 milliards de dirhams pour soutenir le secteur du tourisme, dont 1 milliard est dédié à la réhabilitation des unités hôtelières.