Le360 Actualités Maroc

ع
Marrakech - Tourisme - Pandémie - Crise - Relance tourisme - Eté 2021 - Touristes - Maroc

Le conducteur d'une calèche attend des clients sur la place Jemâa el-Fna presque déserte à Marrakech, le 17 mars 2020.

© Copyright : Fadel Senna / AFP

Tourisme: seulement 8,8 milliards de dirhams de recettes en 6 mois

Par Le360 (avec MAP) le 23/08/2021 à 21h29

Les recettes touristiques se sont repliées de 58,1% à l'issue des six premiers mois de l'année 2021 pour se situer à 8,8 milliards de dirhams, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

aA

Sur le mois de juin 2021, les recettes touristiques ont augmenté de 15,2%, bénéficiant de la reprise graduelle des vols internationaux et des trajets par bateau à partir de mi-juin, ainsi que du lancement de l'opération Marhaba 2021, indique la DEPF dans sa récente note de conjoncture.

 

Ainsi, en glissement annuel, la baisse de ces recettes s’est atténuée à -10,5% au deuxième trimestre 2021, après -68,8% au premier trimestre et -77,4% l’année précédente, précise la même source.

 

Sur les six premiers mois de l'année, les recettes touristiques atteignent seulement 8,8 milliards de dirhams, loin des niveaux d'avant-crise. A titre de comparaison, à l'issue du premier semestre 2019, ces mêmes recettes atteignaient 32,7 milliards de dirhams. 

 

Maroc: les recettes touristiques sont tombées à 5,3 milliards de dirhams

 

Pour ce qui est des arrivées touristiques, elles ont atteint 71.225 touristes au titre des mois d’avril et mai 2021, après 1.710 à la même période de l’année précédente, dont 49,2% sont des MRE.

 

Quant aux nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement classés, elles se sont situées à 690.400 contre 139.600, occupées à hauteur de 16,8% par des non-résidents. Au terme des cinq premiers mois de 2021, les arrivées et les nuitées se sont repliées respectivement de 74,5% et 55,7%.

 

La réouverture graduelle des accès au territoire national à partir du 15 juin 2021 et les dispositifs exceptionnels de l’opération Marhaba 2021 laissent entrevoir une poursuite de ce redressement au troisième trimestre 2021 sans pour autant atteindre les niveaux enregistrés en 2019.