Le360 Actualités Maroc

ع
tanger med
© Copyright : DR

Trafic portuaire: l’activité en léger repli au 1er semestre 2022

Par Ismail Benbaba le 04/08/2022 à 19h12

Kiosque360. L’activité portuaire enregistre une chute de 2,5% à fin juin 2022 par rapport à la même période de l’année passée. Cet article est une revue de presse du journal Aujourd’hui Le Maroc.

aA

Dans sa livraison du jour, Aujourd’hui Le Maroc s’intéresse au trafic portuaire sur les six premiers mois de l’année en cours. Le quotidien nous apprend ainsi que l’activité portuaire affiche une baisse de 2,5% à fin juin 2022 par rapport à la même période de l’année passée.

 

Notons que le volume global des marchandises ayant transité par l’ensemble des ports gérés par l’Agence nationale des ports s’élève à environ 45,18 millions de tonnes contre 46,32 millions à la même date en 2021.

 

Dans le détail, les ports de Jorf Lasfar, Casablanca et Safi concentrent plus de 79% de l’activité générant plus de 35,75 millions de tonnes de marchandises durant le premier semestre 2022. L’ANP souligne aussi qu’en dépit de la diminution globale du trafic, les ports de Tan-Tan (83%), Laâyoune (36,3%) et Mohammedia (30,1%) observent une dynamique de croissance remarquée leur permettant de se positionner dans le Top 3 des meilleures performances durant les six premiers mois de l’année en cours.

 

«En dépit de la légère baisse de son activité (0,1%) durant le premier semestre 2022, Jorf Lasfar maintient sa première place avec une quote-part de 39% du trafic global, ce qui représente un volume de plus de 17,62 millions de tonnes de marchandises ayant transité par ce port», explique Aujourd’hui Le Maroc, ajoutant que le port de Casablanca concentre 29,1% du trafic global avec un volume de plus de 13,13 millions de tonnes à fin juin 2022.

 

Toutefois, on note un repli de 15,3% de son activité par rapport à la même période de l’année dernière. «Avec une part de 11,1%, les ports de Safi sont en troisième place enregistrant près de 3,18 millions de tonnes de marchandises pour le port de Safi ville (en baisse de 8,6% de son activité par rapport à la même date de l’année dernière) et plus de 1,82 million de tonnes pour le nouveau port de Safi (en hausse de 16,4%).

 

La quatrième place est occupée par le port d’Agadir qui détient une quotepart de 7% générant un trafic de plus de 3,15 millions de tonnes de marchandises», précise Aujourd’hui Le Maroc. Force est de souligner également que durant les six premiers mois de l’année 2022, le volume de marchandises ayant transité par le port de Dakhla s’élève à 307.273 tonnes (en hausse de 14,3% par rapport à la même période de l’année dernière) contre 70.999 tonnes pour le port de Tan-Tan.

 

Sur un autre plan, on remarque que par mode de conditionnement, les vracs solides représentent la plus grande part (58,5%), et qu’ils s’élèvent à plus de 26,56 millions de tonnes, marquant un recul de 7,6% à fin juin 2022 par rapport à la même période de l’année dernière. De même, les vracs liquides constituent 22,2% (près de 10 millions de tonnes) du total et sont dans le vert avec une croissance de 11%.

 

Le quotidien indique qu’au cours des six premiers mois de l’année 2022, l’activité des conteneurs (plein-vide) s’élève à 656.689 EVP (Equivalent vingt pieds) en retrait de 3,7% par rapport à la même période en 2021. «Durant les six premiers mois de l’année 2022, le trafic passager a connu une croissance fulgurante (639,8%), soit 179.524 passagers ayant transité par les ports gérés par l’ANP. Au seul mois de juin, on compte 81.530 passagers enregistrés, en hausse de 1021% par rapport à la même période en 2021», note-t-on.