Le360 Actualités Maroc

ع
Opel -Usine - Allemagne - Stellantis

L'usine du constructeur automobile Opel à Eisenach, dans l'est de l'Allemagne.

© Copyright : ROBERT MICHAEL - AFP

Une usine Opel à Kénitra? Le Maroc y travaille

Par Amine Kadiri le 22/10/2021 à 17h36

Aucune décision officielle n’a été prise à ce jour concernant la délocalisation de l’usine Opel de Rüsselsheim en Allemagne vers le Royaume, mais des contacts sont bien en cours entre Stellantis, maison-mère de la marque à l’éclair, et le Maroc pour concrétiser ce transfert.

aA

L’information fait les gros titres de la presse allemande, depuis plus d’une semaine, et a largement été reprise par les médias marocains: Stellantis, la société mère de la marque Opel, envisage de déplacer les emplois de son usine de Rüsselsheim vers le Maroc, et plus précisément vers le site de Kénitra, où elle dispose déjà d’un centre d’ingénierie et de production.

 

La presse allemande rapporte en effet que la direction du groupe automobile aurait menacé verbalement des ingénieurs en développement de l’usine de Rüsselsheim de délocaliser les emplois au Maroc, pour des raisons essentiellement liées aux coûts de production, provoquant une levée de bouclier des syndicats.

 

A ce jour ,aucune déclaration officielle n’est venue confirmer cette information, mais des contacts sont bien en cours entre le Maroc et Stellantis pour que cette délocalisation se concrétise, apprend Le360 auprès d’un haut responsable du ministère de l’Industrie. «Le Maroc fait tout pour que Stellantis mette sa menace à  exécution», affirme notre source, sous couvert d’anonymat.

Officiel. Automobile: silencieuse et électrique, l’Opel Rocks-e sera produite au Maroc, à l’usine Stellantis de Kénitra 

 

Stellantis connaît déjà très bien le Maroc. Le géant mondial de l’automobile, qui exploite et commercialise quatorze marques automobiles (dont Peugeot, Citroën, Opel, Jeep, Fiat, Chrysler, ou encore Maserati), est lié avec le Maroc depuis 2015 par un solide partenariat, dont le point d’orgue a été l’inauguration de l’usine PSA à Kénitra, en 2019. Une usine dotée d’une capacité de production de 200.000 véhicules, où sont produites la Peugeot 208 et la Citroën AMI.

 

Plus récemment, le 2 septembre dernier, le partenariat entre le Maroc et Stellantis s’est renforcé suite à la signature d’un nouvel accord industriel, qui porte principalement sur le développement du tissu de fournisseurs locaux. Le groupe dirigé par Carlos Tavares s’est notamment engagé à porter son sourcing local, c’est-à-dire ses achats de pièces fabriquées au Maroc, de 6 milliards de dirhams à plus de 30 milliards de dirhams en 2025.

 

Par ailleurs, le groupe Stellantis a annoncé, fin août dernier, que la production de l’Opel Rocks-e, nouveau véhicule électrique de la marque à l’éclair, sera produite au Maroc dans l'usine Stellantis de Kénitra et ce, à partir de 2022.

 

A noter qu'une délocalisation de l’usine Opel de Rüsselsheim à Kénitra constituerait une grosse prise pour le Maroc dans sa quête d’atteindre une capacité de production de 1 million de véhicules par an, contre 700.000 aujourd’hui.