Le360 Actualités Maroc

ع
université Mohammed VI Benguerir
© Copyright : DR

Université Mohammed VI Polytechnique: 1,5 milliard investi à Ben Guerir

Par Younès Tantaoui le 20/01/2017 à 15h10 (mise à jour le 20/01/2017 à 16h12)

Le campus de l'Université Mohammed VI Polytechnique inauguré récemment à Ben Guerir vient compléter le réseau des campus permettant de dynamiser l'écosystème de la recherche et de l'innovation au Maroc.

aA

Le 12 janvier courant, le roi Mohammed VI avait inauguré l'Université Mohammed VI Polytechnique à la Ville verte de Ben Guerir. Cet établissement est d’une importance cruciale, à la fois pour la ville verte mais aussi pour le secteur de la recherche et de l’innovation d’une manière générale.

 

Le campus de Ben Guerir vient en effet compléter le réseau l’Université Mohammed VI Polytechnique et constitue une déclinaison de son modèle académique au niveau régional.

 

Le roi inaugure l'Université Mohammed VI Polytechnique à la Ville verte de Ben Guerir

 

Rappelons à cet effet que l'Université Mohammed VI Polytechnique a déjà été implantée dans plusieurs sites et ce dans l’objectif de dynamiser l’écosystème de l’innovation. Elle est ainsi présente à Casablanca à travers l’Africa Business School, à El Jadida et Safi, ainsi qu’à Lâayoune, au niveau de la Technopole de Foum El Oued et, désormais à Ben Guerir.

 

Au total, près de 1,5 milliard de dirhams sera investi sur 5 ans dans ce nouveau campus universitaire, doté d’équipement modernes afin de former les cadres, les chercheurs et les enseignants de demain.

 

Depuis octobre 2012, sa construction a généré plus d’1 million de jours de travail, correspondant à une création de près de 6.000 emplois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Livinglabsss
© Copyright : DR

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut souligner par ailleurs que le projet vient également compléter le réseau des «Living Labs», sites d’expérimentation de l’université et qui sont au centre des programmes de recherche. Le site de Ben Guerir intègre un laboratoire dans le domaine minier via «l’Advanced Mining Technology Platform». Il s’agit là d’une mine expérimentale à ciel ouvert qui offre de multiples opportunités aux chercheurs dans le domaine minier, notamment sur les aspects relatifs à l’extraction et au traitement des minerais.

 

Ce site s’ajoute aux «Living Labs» qui sont ouverts à la communauté scientifique, ils permettent aux chercheurs des universités partenaires de tester des solutions à l’échelle réelle dans des domaines clés. Le reste du réseau est constitué de la «ville verte», le « Green Energy Park», le «Chemical Hub de Safi», les fermes «Agri-Tech Platforms (Maroc et Afrique)» ainsi que le «Blue Water Park de Laâyoune».