Le360 Actualités Maroc

ع
Usine PSA Kénitra

Usine PSA, Kénitra. 

© Copyright : DR

Véhicules électriques: les nouvelles ambitions du groupe PSA au Maroc

Par Ismail Benbaba le 20/10/2020 à 22h35 (mise à jour le 21/10/2020 à 04h30)

Kiosque360. Le groupe automobile français voit un potentiel énorme au Maroc pour ses véhicules électriques. Samir Cherfan, Executive vice-président PSA Moyen-Orient/Afrique, dévoile les ambitions du groupe sur ce segment.

aA

PSA-Maroc inaugure un nouveau chapitre en faveur de l’électrique dans le Royaume, souligne L’Economiste dans sa livraison du jour. Le quotidien revient largement, en effet, sur les nouvelles ambitions du groupe automobile français au Maroc dans une interview avec Samir Cherfan, Executive vice-président PSA Moyen-Orient/Afrique. Sur la nouvelle électrique Ami, destinée aux entreprises, Samir Cherfan explique que PSA n’a pas encore une liste d’entreprises potentiellement intéressées par ce type de véhicule. «Mais, ce qui est sûr, c’est qu’il y a un potentiel important au Maroc. Si l’on prend l’exemple du marché français, il y a les motos et les véhicules électriques qui sont prisés. Pour le cas de Barid Al Maghrib, nous avons proposé une offre packagée. Ce genre de formules peut intéresser d’autres entreprises à la fois privées et publiques», précise le responsable.

 

Quant à l’infrastructure nécessaire pour la recharge de ce type de véhicules, Samir Cherfan assure que PSA a développé la praticité de la Citroën Ami que l’on peut recharger facilement comme un téléphone, via une prise domestique standard, en 3 heures. Quant au taux d’intégration locale à l’usine de Kénitra depuis l’arrivée de ce type de véhicule, Samir Cherfan précise que le groupe est pratiquement dans les mêmes zones de grandeur que la Peugeot 208 en termes d’intégration locale. «Je précise que l’Ami partage des éléments de châssis avec la 208, les suspensions, le freinage… Il y a un certain nombre d’éléments qui sont communs aux deux véhicules», confie le responsable, ajoutant que PSA a installé une capacité de 18.000 véhicules par an.