Le360 Actualités Maroc

ع
Bank Al Maghrib Siège

Le siège de de Bank Al-Maghrib.

© Copyright : DR

Ventes pyramidales: Bank Al-Maghrib et l’AMMC portent plainte

Par Mouna Qacimi le 31/10/2016 à 00h09 (mise à jour le 31/10/2016 à 09h41)

Kiosque360. La Banque centrale et le gendarme de la Bourse viennent de saisir le parquet de Casablanca au sujet de trois sociétés suspectées d’infractions financières et bancaires.

aA

C’est une première. L’AMMC (Autorité du marché des capitaux) et Bank Al-Maghrib ont saisi la justice pour une affaire de ventes pyramidales. Les deux régulateurs ont porté plainte auprès du parquet de Casablanca, indique le quotidien L’Économiste, dans son édition de ce lundi 31 octobre.


D’après le journal, la première plainte a été déposée en septembre 2016 et une enquête judiciaire concernant trois sociétés a été lancée à ce moment-là. Ces entreprises proposent à leurs clients l’achat de coupons contre un rendement au taux d’intérêt très intéressant, ce qui constitue une infraction à la loi. Et pour cause, seuls les établissements financiers dûment agréés par Bank Al-Maghrib peuvent exercer ce type d’activité. La plainte déposée évoque d’ailleurs «la collecte ou la réception de fonds auprès du public sans l’autorisation» du régulateur bancaire. Selon L’Économiste, ce type d’opération exige aussi «l’obligation de disposer de réserves» conséquentes pour protéger les consommateurs.


Le journal rapporte par ailleurs que les fondateurs des entreprises suspectées d’infractions financières et bancaires sont «des jeunes, de nationalité marocaine». Et c’est le cumul «anormal de fonds dans un délai assez court» qui a été à l’origine de l’alerte. C’est ainsi qu’avec un capital de 10.000 dirhams, une de ces sociétés a réussi à récolter en peu de temps, la coquette somme de 5 millions de dirhams. Une autre entreprise est parvenue pour sa part à atteindre 43 millions de dirhams.