Le360 Actualités Maroc

ع
Becap carte

La société avait promis des cartes bancaires prépayées aux adhérents pour retirer leurs gains, mais ces cartes n’ont jamais été délivrées.

© Copyright : DR

Ventes pyramidales: la BNPJ a ordonné le gel de tous les comptes de Becap

Par Younès Tantaoui le 05/10/2016 à 13h03 (mise à jour le 05/10/2016 à 13h13)

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a ordonné le gel de tous les comptes de la société Begins Capital (Becap), soupçonnée d'exercer des ventes pyramidales.

aA

Du nouveau dans l’affaire Begins Capital (ou Becap). La Brigade nationale de la police judiciaire a ordonné le gel de tous les comptes de la société, soupçonnée de faire dans la vente pyramidale.

 

Comme rapporté par Le360, la société avait déjà vu son compte ouvert chez le Crédit du Maroc être bloqué. En réaction, elle a entamé une procédure judiciaire contre la banque.

Vente pyramidale: un des comptes bancaires de BeCap bloqué

Aujourd’hui, Le360 apprend de sources sûres que la BNPJ s’est saisie de l’affaire, suite vraisemblablement à une plainte déposée par la Banque centrale. Celle-ci a annoncé en juillet dernier surveiller de près tous les comptes des sociétés dont l’activité pouvait s’apparenter à de la vente pyramidale.

 

Toutes les banques de la place ont reçu dans ce cadre un courrier de la BNPJ pour geler tous les comptes ouverts au nom de cette société.

 

Pendant ce temps-là, les adhérents à Becap continuent de se plaindre du retard pris par la société dans l’autorisation de prélèvement des gains qu’ils ont soi-disant accumulé depuis leur inscription chez la société. La société avait promis d’accorder des cartes bancaires prépayées aux adhérents pour leur permettre de retirer les gains, mais ces cartes n’ont jamais été délivrées.

 

Pire encore, bien que sachant que le blocage de ses comptes a été ordonné depuis août dernier, la société continue à publier sur sa page Facebook des messages laissant croire que son activité se déroule normalement : nomination d’un nouveau directeur général adjoint suite à la forte croissance de la société (!!!),  lancement imminent d’un centre d’appels, instauration d’une nouvelle procédure pour la prise de rendez-vous avec le siège…

 

Bref, des messages qui ont vraisemblablement pour but de maintenir la confiance de ceux qui ont déposé de l’argent chez Becap. Cette dernière leur promettait des gains impressionnants après 120 jours seulement d’investissement. Tout ce que l’adhérent a besoin de faire est… de recruter d’autres adhérents.