Vidéo. À Casablanca, 95% des hôtels n’ont pas un seul client | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: الفنادق تعيش أزمة حقيقية بعد جائحة كورونا
© Copyright : Le360

Vidéo. À Casablanca, 95% des hôtels n’ont pas un seul client

Par Amine Lamkhaida et Said Bouchrit le 25/03/2020 à 14h00 (mise à jour le 25/03/2020 à 14h04)

Depuis plus d’une semaine, les hôtels de la Métropole sont vides. Les hôteliers n’ont aucune visibilité sur les mois à venir, à moins d’un miracle. Le président de l'Association de l'Industrie Hôtelière les appelle à mettre des chambres gracieusement à disposition du corps médical.

aA

«Depuis plus d’une semaine, 95% des établissements hôteliers de Casablanca n’ont pas un seul client», affirme, dans un entretien accordé à Le360, Mohamed Saouti, président de l'Association de l'Industrie Hôtelière (AIH) de Casablanca. 

 

Alors que l'immense majorité des établissements hôteliers de la métropole ont dû fermer, en conséquence des mesures prises par le gouvernement suite à la proclamation de l'état d'urgence sanitaire au Maroc, certains hôtels continuent à fonctionner, mais avec "seulement deux à trois chambres réservées", indique cet interlocuteur.

Coronavirus: la croissance de l’économie marocaine tomberait à 0,8% en 2020, selon une étude prévisionnelle du CMC

 

Une question, pressante, subsiste: que faire des milliers d'employés qui travaillent dans l'activité hôtelière, et qui se sont retrouvés, par la force des choses, en situation de chômage technique? «Les professionnels, en général, sont capables de payer les salaires du mois de mars. On pourra aussi compter sur la CNSS {en ce qui concerne le versement d'indemnités pour perte d’emploi, Ndlr}, mais nous n’avons aucune visibilité pour les trois mois à venir», explique Mohamed Saouti.

 

Comme bien d'autres employeurs dans différents secteurs d'activité, les hôteliers comptent sur l'intervention de l'Etat pour remédier à cette situation de crise.